Pour dissimuler la calvitie, seule la chirurgie peut proposer aujourd’hui des solutions définitives et durables. Parmi elles, on retrouve la FUE ou le Follicular Unit Extraction.

FUE: la meilleure technique de correction de la calvitie

La technique de la FUE n’est pas réellement révolutionnaire comme on pourrait le prétendre. En effet, elle existe déjà depuis plus d’une cinquantaine d’années. À cette époque-là, la transplantation des cheveux pouvait provoquer de graves lésions sur le cuir chevelu. En cause: les instruments circulaires allant de 3 à 5 millimètres. Ce n’est plus le cas aujourd’hui heureusement. Et ce, grâce au progrès de la chirurgie esthétique et l’apparition des techniques de plus en plus révolutionnaires au cours de ces dernières années. Désormais, il est possible d’effectuer une greffe de cheveux en toute sécurité grâce à la FUE. En français « extraction folliculaire », cette notion désigne « la » technique de correction de la calvitie, même à un stade très avancé.

FUE: les démarches pré-opératoires

La FUE consiste à réaliser des implants capillaires, follicule par follicule. En général, la transplantation capillaire ne doit laisser aucune trace importante de cicatrice. En pratique, le chirurgien se sert d’un punch dont le diamètre n’excède pas 1 millimètre. Avant l’opération, une consultation est nécessaire si ce n’est pour installer une bonne entente et une compréhension réciproque entre le praticien et le patient. C’est aussi le moment pour le patient de poser toutes les questions relatives à la greffe des cheveux. Un diagnostic sera ensuite établi pour déterminer les causes de la calvitie. Par la même occasion, des examens biologiques pourront également être demandés pour préciser les résultats du diagnostic. Enfin, le patient décidera avec le chirurgien de l’étendue de la zone à traiter que celui-ci marquera ensuite au crayon dermographique.

FUE: déroulement de l’opération

Le praticien commence dans un premier temps par prélever les microgreffes avec leur bulbe dans la zone située près de la nuque, car les cheveux y sont définitifs. Une fois prélevées, il les retire et les transplante ensuite, un par un, à travers des micro-fentes dans le cuir chevelu, à l’aide d’une aiguille spécifique. Placé sous anesthésie locale, le patient ne ressent aucune douleur tout au long de l’intervention. Cela dit, après l’intervention, de légères douleurs peuvent être ressenties par le patient pendant quelques jours seulement. À partir de là, il faut compter un délai de 2 à 3 mois avant d’apprécier les résultats, qui seront définitifs et naturels. La durée de l’intervention dépend évidemment de l’importance de la calvitie. Elle peut aller de 4 à 6 heures. Question coût, cette technique de greffe de cheveux peut aller de 1500 à 3000 euros, sachant que les prix varient d’une clinique à l’autre.

Partager cet article