La chirurgie du nez : des progrès encourageants dans le domaine

La réalisation d’une intervention en rhinoplastie

La rhinoplastie est une intervention chirurgicale esthétique qui a pour but de changer l’apparence du nez ou corriger des déformations sévères relatives à cette partie du visage. La rhinoplastie ne peut être effectuée que sur des personnes ayant déjà atteint seize ans minimum (l’âge où le visage est au terme de sa croissance). Seuls les chirurgiens plasticiens confirmés peuvent effectuer une rhinoplastie.

Généralement, l’intervention en rhinoplastie dure 2 heures au maximum et le séjour du patient à l’hôpital, deux jours environ. L’intervention se pratique sous anesthésie générale. Les incisions sont en majeures parties dissimulées dans les narines. Ainsi, la rhinoplastie ne laisse pas de cicatrices visibles et gênantes. A la fin de l’intervention, le chirurgien pose des mèches sur chaque narine et un plâtre pour consolider la forme voulue après chirurgie. Les mèches sont retirées après deux jours et le plâtre, après 8 à 10 jours.

Qu’est-ce que la rhinoplastie conservatrice ?

La rhinoplastie conservatrice se révèle comme une forme de progrès réconfortant en chirurgie esthétique. Elle consiste à garder la personnalité et la proportion du nez de chaque patient. En optant pour la rhinoplastie conservatrice, le chirurgien tient méticuleusement compte de l’esthétique du nez et de son harmonie avec l’ensemble du visage. La rhinoplastie de « rajeunissement » est une variante de la rhinoplastie conservatrice mais, comme son nom l’indique, elle est surtout conseillée aux personnes âgées qui souhaitent garder un beau visage.

La chirurgie esthétique du nez concerne aussi bien les hommes que les femmes. Côté résultats, la patience du concerné est requise. En effet, les changements ne sont visibles que trois mois, six mois voire un an après l’intervention. Après l’ablation du plâtre, le nez est encore enflé (durant des mois) avant de prendre petit à petit la forme voulue. Les échecs de la rhinoplastie sont rares. Au cas où les résultats ne vous satisfont pas totalement, une nouvelle intervention peut être faite 12 mois après la dernière rhinoplastie (après constatation du chirurgien bien sûr).

Partager cet article