La chirurgie esthétique des bras, de plus en plus prisée

Flasques ou en perte de tonus, vos bras ont besoin d’un petit coup de peps ? Désormais, il est possible de faire une chirurgie esthétique des bras, une tendance qui fait fureur aux États-Unis. Mais comme toute intervention chirurgicale, cette opération peut entraîner des complications. Voici un petit guide pour celles qui veulent lifter leurs bras.

La chirurgie esthétique des bras pour les peaux relâchées

Appelée brachioplastie, la chirurgie esthétique des bras est une liposuccion et un lifting des bras. Aux États-Unis, le nombre de personnes ayant eu recours à cette chirurgie a augmenté de 4 000% depuis 2000. C’est dire que la recherche du corps parfait est toujours de mise. La brachioplastie est destinée aux personnes victimes d’un relâchement important de la peau. L’opération de fait sous anesthésie générale ou locale selon le médecin, avec des compléments intraveineux. Dans le cas d’un excès de graisses, le chirurgien pratique une lipoaspiration avant d’inciser les bras le long de la face interne. Il retire ensuite l’excédent de peau. Pour éviter les cicatrices, il réalise un lifting axillaire et longitudinal avec une incision qui peut aller de l’aisselle jusqu’au coude. L’intervention se fait en quelques minutes et le patient peut rentrer chez lui le jour même.

Les suites et risques d’une brachioplastie

Quelques jours après l’intervention, le patient peut ressentir des étirements ou tiraillements de peau et de légères douleurs qui sont traitées par une prise d’antalgiques. Les risques d’effets secondaires ne sont pas non plus à écarter, notamment les œdèmes et les ecchymoses, une altération de la sensibilité. Le patient ne pourra pas lever les bras pendant trois semaines et les cicatrices seront visibles pendant près d’un an. Pour accélérer la convalescence, le médecin peut donner des traitements. Après toute intervention, il est recommandé de faire régulièrement des suivis auprès du chirurgien pour éviter les complications. Les résultats d’une chirurgie esthétique des bras sont satisfaisants au bout de six mois à un an. Il est possible que le patient repasse une deuxième intervention dans le cas où il existe des inégalités de surface ou une insuffisance de correction. Cependant, l’intervention ne peut se faire que six mois après la première opération.

Partager cet article