La phlébectomie : une méthode efficace pour guérir les varices des jambes

A mesure que nous vieillissons, des varices commencent à apparaître au niveau des jambes. Problèmes physiques gênants du point de vue esthétique, surtout pour les femmes, les varices des jambes sont tout à fait soignables grâce à des traitements comme la phlébectomie.

La phlébectomie: une méthode totalement ambulatoire

La phlébectomie est le traitement esthétique des varices des jambes. Cette technique est connue depuis deux millénaires. C’est le dermatologue suisse R.Muller qui a développé la phlébectomie dans les années 50 en mettant l’accent sur son aspect ambulatoire. C’est surtout en 1966 que Muller a pu faire valoir cette technique en tant que traitement efficace contre les varices.

Techniquement, les varices ne nécessitent aucun traitement particulier sauf si elles causent des soucis physiques importants (lourdeur des jambes, risques de phlébite, …) ou des perturbations d’ordre esthétique. En parlant d’esthétique, il faut savoir que les varices des jambes touchent en majorité plus les femmes que les hommes. Il est donc compréhensible que la fameuse phlébectomie devienne une méthode prisée en chirurgie esthétique. Malgré son caractère ambulatoire, R.Muller souligne que la phlébectomie est une technique chirurgicale.

Comment se pratique une phlébectomie ?

La phlébectomie est une technique consistant à extraire les varices des jambes grâce à de fins crochets introduits à travers la peau. La technique se pratique généralement en cabinet médical. Pour extraire les varices, le praticien perfore la peau à l’aide d’une aiguille. Il retire ensuite les varices en utilisant les fins crochets spécialement conçus pour la méthode. L’intervention se fait sous anesthésie locale et sa durée varie entre 30 minutes et 2 heures suivant les trajets des varices à extraire.

Après l’opération, il n’est pas nécessaire de cesser les activités classiques du quotidien, le travail, les tâches ménagères, … Au contraire, le praticien invite le patient à faire bouger ses jambes, sans exagération, afin de prévenir la formation éventuelle de caillot de sang dans les veines. Par ailleurs, le patient doit porter un pansement durant un mois environ afin que la cicatrisation soit rapide. Le praticien, insiste sur le suivi médical après opération pour que les résultats obtenus soient vraiment satisfaisants.

Partager cet article