Le remaillage : une alternative au lifting

A partir d’un certain âge, la peau du visage commence à s’affaisser progressivement jusqu’à nuire à notre beauté naturelle. Avant de prendre rendez-vous pour une séance de lifting, penser d’abord au remaillage.

Qu’est-ce que le remaillage ?

Le remaillage est une technique non chirurgicale consistant à tendre les affaissements du visage grâce à des fils tenseurs spéciaux résorbables ou non résorbables. La technique a été développée par le docteur Guy Haddad, chirurgien esthétique de la Clinique du Rond-point des Champs-Élysées en 1979. Le remaillage se fait sous anesthésie locale et se révèle comme une alternative au lifting du visage.

La technique consiste à introduire dans le derme, en opposition avec le sens de l’affaissement du visage, des fils tenseurs qui vont permettre à la peau de réagir et fabriquer en conséquence du collagène. Cette réaction de l’organisme permettra à la peau du visage de retrouver son élasticité. L’intervention est quasiment indolore. Elle dure une heure au maximum.

Les bienfaits du remaillage

Le remaillage est une technique plutôt intimidante. Toutefois, elle ne présente aucun risque majeur pour le sujet. Avant, les chirurgiens utilisaient des fils tenseurs non résorbables à savoir les fils russes ou fils crantés. Actuellement, les chirurgiens spécialisés dans le remaillage utilisent surtout les fils d’or qui se résorbent progressivement dans l’organisme en l’espace de cinq ans.

Les fils résorbables utilisés n’entrainent pas de maladies graves comme le soulignent ses détracteurs. En effet, l’or ne se corrode pas et ne risque nullement de provoquer un cancer de la peau. Après l’intervention, le sujet peut sentir des petites douleurs locales sur son visage mais cela diminuera au fil des jours. Le remaillage procure fermeté et élasticité au visage. Une méthode efficace pour lutter contre les rides et l’affaissement de la peau du visage.

Partager cet article