Les différentes utilisations de l’acide hyaluronique en médecine esthétique

Reconnue comme la star des produits antirides, l’acide hyaluronique a apporté une révolution dans la médecine esthétique. Utilisé

{{{L’acide hyaluronique}}}
Naturellement existant dans l’organisme humain, l’acide hyaluronique a pour rôle de maintenir le niveau d’hydratation de la peau. Cette molécule capte l’eau et la conserve dans les couches profondes de l’épiderme, un peu comme le ferait une éponge. C’est grâce à elle que les peaux jeunes sont rebondies. Hélas, après la vingtième année de vie, elle disparait peu à peu. Depuis que ses effets ont été connus, elle a intégré la gamme des injections antirides. Elle a gagné la confiance des praticiens en médecine esthétique puisqu’elle ne présente pas de risques majeurs.
{{{Les effets antirides de l’acide hyaluronique}}}
Le temps a toujours raison de la peau à cause de la déshydratation progressive des cellules cutanées. Le tissu s’affine, mais c’est au niveau du visage que cela est surtout visible. Les ridules font leur apparition, suivies de rides plus marquées. Les médecins utilisent l’acide hyaluronique pour combler les sillons naso-géniens, c’est-à-dire les creux autour des ailes du nez. En une injection, l’effet volumisateur de cette molécule est prouvé par la résorption des rides. L’application est personnalisée après un diagnostic minutieux, en fonction de la perte d’éclat et le degré de vieillissement. D’ailleurs, cette application n’est pas limitée au visage, car l’acide hyaluronique est aussi efficace sur la face interne des cuisses. Il peut être comparé à un remède miracle qui s’applique presque sans douleur, et sans recours à l’anesthésie, contrairement à la chirurgie.
{{{D’autres utilisations de l’acide hyaluronique}}}
L’acide hyaluronique est un anticernes très efficace. Une bonne dose fait disparaitre ces marques de fatigue parfois gênantes. Efficace sur les lèvres, il a le don de les repulper. Agent hydratant naturel, l’acide hyaluronique convient tout à fait aux peaux jeunes, mais pas uniquement aux peaux matures. Présenté en lotion, en crème ou en sérum, il s’applique sur la peau matin et soir pour conserver une hydratation suffisante. Le sérum est à étaler sous la crème de jour pour plus d’efficacité. Et comme c’est un produit ni gras ni occlusif, il convient parfaitement aux peaux grasses et à problèmes.

Partager cet article