Chirurgie esthétique des seins, quand puis-je envisager une opération ?

Quand peut-on envisager d’avoir recours à une opération de chirurgie esthétique des seins ? A qui ce type de chirurgie plastique est-elle adaptée ? Découvrons à qui s’adresse la pose de prothèses mammaires.

La chirurgie mammaire soulève ces questions, surtout celle qui concerne l’âge de la patiente. Mais il faut savoir que la délimitation de l’intervalle d’âge idéal est définit plutôt par l’après opération que par l’opération elle-même. Toutefois, à titre indicatif, sachez que la chirurgie esthétique du sein n’est pas très conseillée pour les jeunes filles moins de seize ans et pour les femmes dépassant la cinquantaine et nous allons voir pourquoi.

Les bonnes raisons pour vous lancer dans la chirurgie mammaire
En premier lieu, il est bon de savoir qu’en chirurgie esthétique on peut soit augmenter soit réduire le volume des seins.
Si la première se passe sous anesthésie locale combinée à l’administration de sédatifs et consiste à implanter une prothèse spéciale sous ou sur le muscle afin de donner plus de volume à la poitrine, la seconde, elle, se déroule sous anesthésie générale et permet de retoucher les seins en enlevant l’excès de glande et de peau sous les mamelons.

La réalisation d’une chirurgie mammaire dépendra donc plutôt de l’état de santé de la patiente ainsi que de son corps (si celui-ci réagit positivement à l’anesthésie après l’opération) plutôt que de son âge. Effectivement, la patiente pourrait ne pas supporter l’intervention, en particulier l’anesthésie, si elle est trop jeune ou trop âgée.

Il est aussi bon de savoir que le résultat d’une chirurgie mammaire est définitif c’est pourquoi elle n’est pas très conseillée à une patiente encore à l’âge de puberté. Effectivement, les variations hormonales pouvant encore agir sur la taille de la poitrine, une augmentation des seins serait dans ce cas une perte de temps et d’argent.

En conclusion, l’âge n’est pas important en chirurgie mammaire, même s’il est préférable que l’intervention se fasse après la puberté et avant la cinquantaine. La patiente doit avant tout être en bonne santé pour pouvoir supporter parfaitement l’intervention. Elle doit également être ferme dans sa décision pour ne pas avoir des regrets plus tard et que ses attentes soient réalistes !

Partager cet article