L’augmentation mammaire par injection de graisse ou d’acide hyaluronique

Beaucoup de femmes sont encore complexées par le volume de leur poitrine. Pour y remédier, il reste toujours l’option de l’injection de graisse ou d’acide hyaluronique, des opérations moins lourdes que la pose de prothèses mammaires.

{{{L’injection de graisse: une véritable greffe de vos propres cellules}}}
Cette technique est également connue sous les termes lipofilling, lipomodelage ou liposculpture des seins. Elle consiste à prélever de la graisse par liposuccion dans d’autres parties dites donneuses de votre corps afin de réinjecter cette même graisse dans le but de redonner du volume à la poitrine.

Réalisée sous anesthésie générale, cette intervention ne nécessite qu’une hospitalisation de courte durée (une journée) et n’est recommandée pour l’instant que chez les femmes âgées de moins de 35 ans. Par ailleurs, à la suite d’une telle intervention, il est conseillé de suivre un régime alimentaire sain et de pratiquer une activité physique régulière. Il est à noter qu’une consultation post-opératoire régulière chez le chirurgien est également de mise.

{{{L’injection d’acide hyaluronique: une solution rapide et réversible}}}
L’acide hyaluronique, un des principaux composants de la matrice extracellulaire, est devenu un produit quasiment incontournable dans le domaine de la médecine et la chirurgie esthétiques. Très utilisé pour contrecarrer les effets du vieillissement, il est aussi utilisé pour permettre une augmentation du volume mammaire. Le principal avantage de cette injection réside dans la rapidité de l’intervention (deux heures seulement !) qui se pratique sous anesthésie locale et ne nécessite donc pas d’hospitalisation.

L’intervention se fait par une mini-incision d’environ 2 millimètres dans la partie sous-mammaire. Ensuite, le produit est injecté entre la glande mammaire et le muscle, et ce, dans la perspective de ne pas gaver la glande de produit étranger. Il convient toutefois de préciser que l’intervention doit être renouvelée tous les ans, mais à dose moindre, l’acide hyaluronique étant un produit résorbable. En outre, il est possible de réajuster le volume des seins selon les attentes de la patiente ,soit en en enlevant du produit déjà injecté soit en en réinjectant une dose d’acide hyaluronique. Notons qu’il est fortement déconseillé de prendre des médicaments à base d’aspirine avant l’intervention.

Partager cet article