Exprimer la jeunesse grâce au Botox et l’acide hyaluronique

Peu traumatisantes et sécurisées, les injections à visée esthétique sont les actes médicaux les plus pratiqués pour rajeunir le visage. Zoom sur deux produits phares dans la correction des rides : la toxine botulique et l’acide hyaluronique.

La toxine botulique ou Botox

La toxine botulique rajeunit le visage en empêchant les muscles de se contracter. Les rides d’expression sont alors lissées parce que les muscles se détendent. Généralement, la toxine botulique est utilisée sur le haut du visage, à savoir les rides du front, les rides intersourcilières et les pattes d’oie situées sur la partie latérale des yeux. À partir de 5 à 6 jours suivant les injections, on remarque que les rides commencent à s’estomper. Le résultat dure jusqu’à six mois au grand maximum.

Les injections doivent être pratiquées par des spécialistes en dermatologie, ophtalmologie, chirurgie de la face ou chirurgie plastique. Utilisée dans la médecine depuis une trentaine d’années, et 15 ans en esthétique, la toxine botulique est bien étudiée. Ainsi, les différents spécialistes peuvent rassurer leurs patients quant à l’apparition des effets secondaires. Rares sont les céphalées et hématomes après les injections. Par contre, si les injections se font part des praticiens n’ayant pas reçu de formation adéquate, elles peuvent causer certains dégâts sur les muscles du visage.

L’acide hyaluronique

Injecté dans le derme, grâce à une aiguille très fine, l’acide hyaluronique sert essentiellement à combler les rides et les creux du visage. En effet, il capte les molécules d’eau et apporte du volume. Il est utilisé pour corriger les différents plis qui donnent un aspect sévère au visage, notamment ceux qui vont du nez à la bouche. L’acide hyaluronique est également un bon moyen pour redessiner le contour des lèvres, notamment pour les repulper, selon la demande de la patiente.

Il existe actuellement deux gammes d’acide hyaluronique: des gels fins qui comblent les ridules et d’autres plus épais pour les rides plus marquées. Les derniers acides hyaluroniques permettent de combler les creux causés par les cernes ou situés sur les tempes, et permettent également de donner plus de volume aux pommettes. Après les séances, on observe souvent de petites rougeurs dues à la pénétration de l’aiguille, mais elles disparaissent assez rapidement.

Partager cet article