Plus de vergetures grâce à la carboxythérapie

Découvrez la carboxythérapie, particulièrement efficace pour traiter les vergetures, à travers quatre principales questions.

La carboxythérapie, qu’est ce que c’est ?

À l’origine, la carboxythérapie, inventée en 1934, était dédiée à soigner les rhumatismes et les ulcères. Aujourd’hui, elle est aussi utilisée en esthétique. Dans son utilisation actuelle, elle se présente sous forme d’injection de petites quantités de gaz carbonique sous la peau. Quelques secondes après avoir enfoncé l’aiguille sous la peau de la patiente, le gaz va se diffuser dans le sang. Ce qui favorise une meilleure oxygénation des cellules, notamment celles qui sont sources de production de collagène et d’élastine. Seul un praticien chirurgien, dermatologue ou médecin esthétique est habilité à effectuer la petite intervention, sur quelque personne que ce soit.

Que traite la carboxythérapie ?

La carboxythérapie est efficace pour traiter les vergetures, surtout lorsqu’elles sont anciennes, mais également les cicatrices plus récentes. Au minimum, six séances espacées de dix à quinze jours sont nécessaires pour le traitement. Cependant, cela dépend essentiellement du type et de la qualité de la peau. Au fil des rendez-vous chez le praticien, les stries caractéristiques des vergetures, situées principalement sur le côté externe des cuisses ainsi que sur les fesses, sont atténuées, sans pour autant disparaître totalement. Généralement, la couleur blanchâtre et l’aspect fripé des vergetures s’estompent pour laisser la place à une nuance de peau beaucoup plus homogène et lisse. Pour celles que l’on retrouve sur les seins ou encore l’abdomen, elles sont atténuées de la même manière.

La carboxythérapie est-elle douloureuse ?

La méthode de la carboxythérapie est pratiquement indolore. Il arrive cependant que quelques petits crépitements se fassent ressentir sous la peau, juste après les injections, mais cela ne dure que quelques minutes. La carboxythérapie ne présente pas d’effets secondaires importants, juste quelques hématomes et autres petites ecchymoses peuvent apparaître, mais disparaissent au bout de quelques jours. En plus de cela, aucune intolérance au produit n’a été relevée jusqu’à présent. Cela grâce au fait que le gaz injecté est facilement éliminé par l’organisme. Après une séance de carboxythérapie, la patiente peut immédiatement rentrer chez elle, et vaquer à ses occupations quotidiennes.

Quels autres traitements par carboxythérapie ?

Cette méthode qui consiste à injecter du gaz carbonique dans les sous-couches de la peau ne traite effectivement pas que les vergetures. Elle est aussi efficace pour faire disparaître la cellulite, sous toutes ses formes. En effet, elle atténue l’aspect peau d’orange en lissant la peau. Cela, en répartissant de manière plus homogène, les cellules graisseuses à l’origine des capitons. À part cela, la carboxythérapie peut être utilisée pour se débarrasser des cernes, surtout lorsqu’elles se présentent sous une forte pigmentation de la peau. L’effet du CO2 tend à réduire leur aspect bleuté. Enfin, elle est une alliée efficace pour estomper les rides, car le produit utilisé favorise la production naturelle du collagène, nécessaire pour garder l’élasticité de la peau.

Partager cet article