Les centres de chirurgie esthétique en France

Les cliniques privées assurent la majorité des interventions chirurgicales en France. Depuis 2002, ces centres de chirurgie esthétique doivent être accrédités par la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales, garante de leur niveau de compétence et de sécurité.

Une législation très vigilante

La pratique de la chirurgie esthétique requiert une qualification officielle octroyée par le Conseil National de l’Ordre des Médecins. Les chirurgiens opèrent ainsi au sein des CHU ou dans des cliniques privées où sont présents les centres de chirurgie esthétique. Les premiers privilégient les interventions réparatrices, après un accident ou un traumatisme important. Le délai de traitement des dossiers peut ainsi durer selon la nature du cas. Les centres de chirurgie esthétique ont l’avantage de présenter un délai d’attente assez court. Les chirurgiens sont en effet des professionnels ayant reçu les formations spécialisées requises. Le confort et les normes de sécurité sont en outre semblables à ceux des hôpitaux. Le prix des interventions varie selon chaque clinique.

La loi française se veut très vigilante face à la pratique de la chirurgie esthétique. Par différentes mesures de contrôle des cliniques et de leurs installations, celle-ci aspire à protéger les patients. Décrets, lois et circulaires assurent notamment depuis 2002 la conformité des installations, leurs conditions d’autorisation ainsi que leurs conditions de fonctionnement.

L’Association des Cliniques Esthétiques de France

Avec les nombreuses lois qui régissent la pratique de la chirurgie esthétique et plastique en France, il est important de connaître les critères de base quant aux choix d’un bon centre. Tout d’abord, une clinique de chirurgie esthétique doit être dirigée par un chirurgien spécialiste qualifié. Chaque praticien est en effet régulièrement contrôlé par un spécialiste ou un médecin titulaire d’un diplôme d’études spécialisées complémentaires en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique. Hormis le contrôle de la Haute Autorité de la Santé, l’Association des Cliniques Esthétiques de France a mis en place pour ses établissements membres un système d’autocontrôle. Une Charte éthique témoignant d’un engagement d’excellence est signée par les cliniques membres qui s’engagent à la respecter.

L’Association des Cliniques Esthétiques de France a ainsi été créée en application de la loi de mars 2002 et regroupe les cliniques de chirurgie esthétique ayant reçu une certification validée par la Haute Autorité de Santé. Les établissements membres sont autorisés par la loi à exercer. L’accréditation y garantit l’organisation, le fonctionnement général ainsi que les pratiques de soins et l’information des patients. Ainsi, le choix d’un établissement spécialisé apparait plus cohérent.

Partager cet article