La chirurgie esthétique est aujourd’hui un domaine qui connaît de nettes améliorations. Découvrez le lipomodelage, une technique de plus en plus prisée afin de corriger les imperfections du corps.

Le concept du lipomodelage

Le lipomodelage est une technique de comblement qui consiste à réinjecter de la graisse sur une zone du corps à modifier. Auparavant utilisé en chirurgie mammaire, le procédé est désormais une opération esthétique à part entière. Le lipomodelage est alors destiné à corriger les creux du visage, les sillons inesthétiques ou les cernes autour des yeux, mais sert aussi à remodeler les hanches trop fines qui ne sont pas proportionnelles au reste du corps. Technique dérivée du lipofilling, le lipomodelage, autrement appelé lipostructure, est une technique initiée par le Dr Coleman. Certaines personnes y ont recours pour éliminer des cicatrices ou certaines marques post-traumatiques. Dans ce cas, le lipomodelage est aussi une chirurgie réparatrice.

Technique du lipomodelage

Comme le lipofilling ne donne que des résultats éphémères et même parfois décevants, le Docteur Coleman a décidé d’opérer une véritable greffe des cellules adipeuses du patient. Aujourd’hui, cette pratique est de plus en plus demandée dans les cabinets d’esthétique. La graisse est alors prélevée sur la partie « donneuse » du corps avant d’être centrifugée. Par la suite, elle est réinjectée minutieusement au niveau de la zone à combler. L’opération peut durer plusieurs heures, en fonction de l’étendue de la zone à traiter. En effet, la réinjection de graisse se fait millimètre par millimètre. Pour le lipomodelage des rides, ridules ou creux au niveau du visage, il est parfois nécessaire d’avoir recours à un lifting pour harmoniser sa structure.

Le lipomodelage, durable et efficace

La lipostructure est réalisée sous anesthésie locale avec ou sans sédation, ou sous anesthésie générale si la zone à traiter est importante. Une fois réinjectées, les cellules adipeuses restent vivantes donc les risques d’affaissement de la peau sont moindres, voire même nuls. Le résultat définitif est apprécié de 3 à 6 mois après l’intervention, selon l’importance de l’acte. Dans certains cas, le patient demande une petite retouche, qui est tout à fait réalisable pour corriger une légère asymétrie. Après l’opération, il est conseillé de passer un contrôle chez le chirurgien au moins une fois toutes les deux semaines. Les effets secondaires de la chirurgie peuvent être visibles, tels les œdèmes ou quelques ecchymoses, mais qui disparaissent rapidement en quelques jours. Pour avoir recours au lipomodelage, le patient doit avoir une masse graisseuse à prélever sur son corps. Ainsi, les personnes maigres ou minces ne peuvent subir l’opération.

Partager cet article