Quelle chirurgie pour éviter ou ralentir la chute de cheveux ?

Vous avez essayé tous les traitements, mais aucun n’a vraiment marché, vous perdez toujours vos cheveux ! Voici quelques solutions chirurgicales que nous vous proposons pour retrouver vos cheveux d’autrefois.

Comment ralentir la perte de cheveux

Pour certains la perte de cheveux n’est pas un problème. Pour d’autres en revanche c’est un véritable cauchemar. La calvitie débute généralement vers l’âge de 30 ans et elle peut-être soit d’origine héréditaire soit d’origine acquise. Pour ralentir la calvitie, la plupart des gens usent de produits capillaires ou ont recours à des médicaments. Cependant, il faut savoir que les produits et médicaments ne sont pas tous efficaces. Voilà pourquoi, la chirurgie est aussi l’option la plus choisie actuellement.

Il y a différentes sortes de chirurgie contre la calvitie de nos jours. Elles se pratiquent sous anesthésie locale et sont parfois effectuées en ambulatoire. La greffe est la chirurgie la plus pratiquée. Elle consiste à extraire des racines dans la zone arrière donneuse de cheveux pour les placer ensuite dans de petites alvéoles sur la zone receveuse. Dans ce cas, il est nécessaire de faire plusieurs séances de greffe pour un résultat parfait. Une séance de greffe de cheveux coûte de 1 500 à 4 500 €.

Solutions chirurgicales pour éviter la chute de cheveux

La méthode des lambeaux est une opération chirurgicale sous anesthésie locale. Elle consiste à découper et à fixer directement une bande de cuir chevelu sur la zone à traiter. Une suture sera faite et deux jours seulement après l’opération la personne pourra reprendre sa vie quotidienne. La réduction de tonsure est aussi une autre méthode contre la calvitie. C’est une opération chirurgicale simple, rapide et sous anesthésie locale également. Elle consiste à décoller deux parties chevelues et de les suturer par la suite l’une à l’autre sur la zone à traiter.

Il existe aussi la méthode de l’implant capillaire. C’est la méthode la plus répandue. Il s’agit d’une prothèse constituée de cheveux naturels ou synthétiques à implanter sur un filet à maille. Ce filet sera par la suite fixé sur le crâne de la personne atteinte de perte de cheveux ou de calvitie. Collage, couture, nouage et pinces seront utilisés pour fixer le filet sur la tête de la personne. La méthode de l’implant capillaire exige un entretien régulier. Elle coûte de 600 à 2000 €. Précisons toutefois que toutes les chirurgies qui viennent d’être mentionnées ne sont pas des solutions miracles. Elles doivent être conseillées par un chirurgien qualifié.

Partager cet article