Vous n’osez plus porter des tenues menues parce que vos cuisses apparaissent trop visibles ? Vous souhaitez les amincir et les tonifier ? La cruroplastie est la solution à long terme...

La cruroplastie: en quoi consiste la méthode ?

Après une grossesse ou une prise de poids trop importante, les cuisses accumulent de la graisse sur leur face interne et deviennent souvent flasques. Elles tombent et cela s’avère très inesthétique représentant un véritable calvaire au quotidien. Cependant, il existe la cruroplastie: cette technique aspire à éliminer l’excès cutané et graisseux de la face interne des cuisses, notamment par lipoaspiration. En éliminant la graisse superflue localisée dans les cuisses, le chirurgien va redonner vie à votre peau afin de la lisser et lui donner un aspect uniforme. Généralement, ce sont les femmes qui y recourent.

La cruroplastie: les démarches avant la chirurgie

La technique de la cruroplastie, appelée également « lifting des cuisses » n’est réalisée que dans les cas extrêmes. C’est une intervention assez délicate qui nécessite beaucoup de temps pour cicatriser. De ce fait, elle n’est conseillée qu’aux personnes présentant une masse graisseuse importante au niveau des cuisses. Ainsi, avant toute opération chirurgicale, le patient doit consulter un médecin. Ce dernier déterminera la nécessité de recourir ou non à la cruroplastie. Si l’avis du praticien s’avère positif, le patient devra arrêter le tabac un mois avant l’intervention, et devra procéder aux consultations préopératoires. Néanmoins, il dispose d’un délai de réflexion de 15 jours. L’intervention demeure en effet assez douloureuse.

La cruroplastie: déroulement de l’intervention

Le patient est opéré sous anesthésie générale et l’intervention peut durer 3 heures selon les cas. Une hospitalisation de 24 à 48 heures peut être recommandée pour faire face à d’éventuels effets secondaires. Le patient pourra ressentir des crampes et des fourmillements dans les faces internes des cuisses. La prise d’antalgiques et d’antibiotiques pourra atténuer celles-ci. Des oedèmes et des bleus vont apparaître sur la zone opérée. 3 mois environ seront nécessaires pour qu’ils disparaissent. Le patient devra porter un « panty » élastique spécial durant 15 jours, pour que la contention puisse opérer. Toute activité physique comportant des mouvements exigeant une intervention des cuisses est fortement déconseillée durant 6 semaines.

Partager cet article