Envie de changer de nez ? Découvrez les solutions proposées par la chirurgie esthétique

L’aspect de votre nez vous gêne ? Sachez que la chirurgie esthétique offre des possibilités pour en modifier la forme, mais rappelez-vous aussi que c’est toute la morphologie de votre visage qui peut changer.

Les modifications possibles

La correction du nez fait partie des multiples possibilités offertes par la chirurgie plastique. À part le côté esthétique, la chirurgie tient aussi compte des fonctionnalités du nez. Avec une cloison nasale déviée, la respiration devient difficile, ce qui peut aussi entrainer des maux de tête. L’arête du nez pourra donc être modifiée à l’aide de techniques spécifiques. L’ajustement de l’angle et la suppression des bosses sont également possibles. L’os nasal peut aussi être rétréci au cours de l’opération qui rendra votre nez plus affiné et plus droit.

Parmi les traitements envisageables figure également l’affinage des narines. Pour ceux qui ont un nez épaté, cette technique est la plus adaptée. Elle consiste alors à réduire le cartilage de la pointe du nez et raccourcir les narines. Si vous trouvez que votre nez est trop court, vous pouvez avoir recours à l’implant d’os nasal. Cependant, sachez que la chirurgie esthétique n’est pas conseillée si vous avez la peau trop épaisse et souhaitez affiner votre nez.

Les types d’opérations

Il est important de bien distinguer la chirurgie fonctionnelle de la chirurgie correctrice. Mais quelle que soit l’opération souhaitée pour rectifier un nez disgracieux, il est impératif d’avoir au moins 18 ans, car c’est seulement à cet âge que le visage arrive à maturité. La chirurgie esthétique du nez peut être réalisée à partir des narines: on parle de correction fermée. L’avantage de ce procédé est de ne pas laisser de trace visible. Cette opération est particulièrement adaptée aux traitements du cartilage.

Certaines modifications nécessitent toutefois une chirurgie par la cloison, également appelée correction ouverte. L’abord se fait par la cloison entre les narines, laissant une toute petite cicatrice presque imperceptible. Lorsque le nez parait concave, une greffe d’os prise sur la cloison nasale ou le pavillon de l’oreille servira à combler le vide. Parfois, des modifications au niveau du menton sont nécessaires pour conserver l’harmonie du visage.

Partager cet article