Chirurgie esthétique : à savoir avant de se lancer

Nous sommes de plus en plus nombreux à être tentés par la chirurgie esthétique. Ce qui séduit d’emblée ? Les promesses miraculeuses d’une poitrine plus généreuse, d’un beau nez, d’un ventre plat, etc. Mais avant de se lancer dans l’aventure, il faut bien peser le pour et le contre.

À savoir en premier lieu

Toute opération esthétique commence toujours par un entretien avec le praticien. C’est au cours de cette première consultation qu’il vous questionnera sur vos réelles motivations. Sachez qu’un chirurgien peut refuser de vous opérer s’il ne juge pas cela nécessaire. Certaines opérations sont remboursées par la Sécurité Sociale. Cependant, cela ne concerne pas les changements d’ordre esthétique uniquement. Il faudra alors vous renseigner avant de décider de vous faire opérer. Comme n’importe quelle autre opération, la chirurgie nécessite aussi une anesthésie. À cet effet, une consultation avec l’anesthésiste est indispensable. Par ailleurs, le chirurgien doit vous remettre un devis de l’opération au moment de la consultation. Vous avez alors un délai de réflexion de quinze jours minimum, une période pendant laquelle vous pouvez encore changer d’avis.

La chirurgie esthétique offre d’innombrables possibilités

La chirurgie esthétique a actuellement le vent en poupe. Et pour cause, elle nous offre la possibilité de changer et modifier ce que nous n’aimons pas sur notre corps. L’augmentation mammaire est l’une des opérations qui connaissent le plus de succès depuis plusieurs années. À l’opposé, une diminution mammaire offre un plus grand confort aux femmes ayant une poitrine très généreuse. La chirurgie offre aussi d’autres possibilités: elle permet entre autres d’avoir des fesses plus fermes et rebondies, des lèvres pulpeuses, etc. Et parmi les techniques les plus récentes, la chirurgie de l’intime permet la réduction des petites lèvres ou encore le gonflement du point G.

Connaître les risques de la chirurgie esthétique

Toute opération présente des risques. Même si la chirurgie esthétique est aujourd’hui un secteur bien encadré, elle n’est pas dénuée de risque. Les prothèses mammaires ont par exemple une durée de vie limitée. Il faudra donc penser à les remplacer régulièrement pour éviter les risques de rupture. Le risque anesthésique concerne par ailleurs toute intervention chirurgicale. Vous serez informé des risques liés à l’anesthésie, locale ou générale, au moment de la consultation pré-anesthésique. Enfin, la chirurgie esthétique présente également des risques hémorragique, cicatriciel et infectieux. La décision de se faire opérer n’est donc pas à prendre à la légère ni sur un coup de tête, mais nécessite mûre réflexion.

Partager cet article