La reconstruction des seins par le lambeau de TRAM

Véritable intervention esthétique, le lambeau de TRAM permet de redonner aux seins volume et élasticité. Cette technique est souvent proposée après l’ablation d’un sein lors d’un cancer.

Les principes de la reconstruction des seins par le lambeau de TRAM

La chirurgie esthétique mammaire basée sur le lambeau de TRAM est une reconstitution en volume du sein après mastectomie ou mammectomie. Ces techniques sont courantes dans le traitement de certains cas de cancer et consistent surtout en une ablation intégrale ou partielle du sein infecté. En plus de la correction de volume après mammectomie, la reconstruction par le lambeau de TRAM peut intervenir sur l’aréole et le mamelon à la demande de la patiente.

La faisabilité de cette intervention repose sur certaines conditions. En effet, cette technique s’adresse surtout aux patientes ayant un ventre généreux, non sportives et non-fumeuses. Pour combler le volume du sein, cette intervention utilise la peau et les graisses prélevées au niveau de l’abdomen. Replanté au niveau du thorax, ce prélèvement redonne le volume de la poitrine d’une façon naturelle et sans utilisation de prothèses.

La reconstruction des seins par le lambeau de TRAM en pratique

Opération très délicate, la reconstruction des seins par le lambeau de TRAM nécessite une grande préparation au préalable. Le bilan préopératoire est obligatoire pour déterminer si l’état physique de la patiente peut supporter l’intervention. Des analyses sanguines sont également effectuées pour vous éviter les éventuels risques transfusionnels. Le port de bas anti-thrombose avant l’opération est aussi obligatoire pour la prévention de la phlébite.

Les mêmes traces d’incision lors de la mastectomie sont utilisées pendant l’intervention pour limiter les cicatrices post opératoire. Le chirurgien procède ensuite à un transfert de peau et de graisses de l’abdomen vers la poitrine. Ceci a un double avantage, en effet, ce prélèvement redonne du volume à la poitrine tout en affinant le ventre. Malgré son efficacité esthétique, le seul inconvénient de cette technique se trouve sur l’insensibilité du sein reconstruit. Ceci est surtout dû à l’absence des fibres nerveuses détruites au moment du transfert.

Partager cet article