La chirurgie esthétique vient au secours des seins tubéreux

Les seins tubéreux ne constituent plus une fatalité pour les femmes. Découvrez comment se passe la correction de ce problème en chirurgie esthétique.

Seins tubéreux, une anomalie très gênante

Symboles de la féminité, les seins sont des armes de séduction parfaites pour faire craquer les hommes. Avoir une anomalie au niveau de cet organe constitue un véritable handicap pour une femme. Parmi les anomalies les plus fréquentes touchant les seins se démarquent les seins tubéreux. Malgré l’avancée de la médecine, les causes exactes à l’origine de cette malformation ne sont pas encore déterminées. Selon la seule théorie existante, ce phénomène est dû à un mauvais fonctionnement du muscle pectoral. Ce dernier empêche l’expansion normale de la glande entraînant ainsi une malformation au niveau des seins.

Il existe trois catégories de seins tubéreux selon leurs formes respectives: grade 1, grade 2 et grade 3. Le grade 1 est la manifestation la plus fréquente des seins tubéreux, elle se caractérise par une aréole tombante et un manque de segment de soutien. Dans le grade 2, la partie se trouvant au niveau inférieur du sein est absente et l’aréole est dirigée vers le bas. Le grade trois est le plus grave. Dans ce cas, les seins sont minuscules et en forme tubulaire. Tous les segments sont absents entraînant ainsi un manque de volume significatif au niveau de la poitrine.

La correction chirurgicale des seins tubéreux

Avant l’intervention, il est obligatoire de procéder à deux radiographies médicales. Ces étapes sont nécessaires pour évaluer l’étendue de la zone à corriger. Les sujets ayant plus de 35 ans ou exposés à un risque de cancer de seins sont soumis à une mammographie pré-opératoire. Quelques consignes sont aussi à respecter: arrêt du tabac, de la contraception par voie orale et de la prise de certaines catégories de médicament. Vous devez également éviter d’avoir un enfant pendant les deux ans suivant l’intervention. L’allaitement pourra en effet abîmer l’esthétisme de vos seins.

Le procédé utilisé pour la correction des seins tubéreux varie en fonction du grade. Seul un chirurgien spécialiste est capable de donner une précision sur ce stade. Deux types de chirurgies sont toutefois les plus courantes: la plastie mammaire et la pose des implants. Dans les deux cas, l’objectif est de redonner au sein sa forme voluptueuse. En dehors de l’augmentation de volume, quelques corrections sont également effectuées au niveau des segments défectueux. L’aréole est aussi diminuée et remise dans sa position naturelle. Malgré son coût très élevé, ce type d’intervention est couvert en partie par la sécu et presque intégralement par les mutuelles.

Partager cet article