La chirurgie mammaire : pour retrouver toute la séduction de vos seins !

La chirurgie esthétique, intervention pratiquée en milieu clinique, a pour but la réparation ou le traitement d’une du corps humain. De nos jours, de plus en plus de femmes ont recours à la chirurgie plastique des seins, dont la pratique et le coût tendent de plus en plus à se démocratiser.

La chirurgie mammaire: pourquoi et pour qui ?

Les seins représentent pour les femmes une partie importante de leur corps. Leur forme, leur volume ou leur état demeure un sujet préoccupant. Cepeandant, avant de jeter votre dévolu pour cette intervention, assurez-vous de la fermeté de votre décision ainsi que de votre état de santé. Pour donner plus de volume à la poitrine, une prothèse spéciale doit être implantée sous et sur le muscle, le tout sous anesthésie locale et sous sédatifs. En revanche, pour corriger des seins jugés trop volumineux, l’anesthésie générale est nécessaire pour éliminer le surplus de glandes et de peau situé sous les mamelons. Pour les jeunes filles encore en phase de puberté, la chirurgie mammaire est déconseillée. Il en va de même pour les femmes âgées de plus de cinquante ans. Les patientes rencontrant des problèmes de santé tels que l’asthme ou une allergie doivent également s’abstenir. Par ailleurs, l’allaitement ne perturbera pas une mammoplastie parce que la prothèse est implantée derrière ou devant le muscle situé à la base du sein. En outre, il est conseillé d’attendre une année après une intervention pour une éventuelle grossesse.

Les différents procédés de la chirurgie mammaire

Les interventions en chirurgie mammaire diffèrent selon les besoins et les désirs de chaque femme. L’opération chirurgicale se réalise au niveau de l’aisselle, autour de l’aréole ou dans le sillon situé sous les seins. Pour les femmes qui possèdent de petits seins, l’augmentation mammaire consistera à implanter une prothèse de silicone ou remplie de solution saline derrière la glande mammaire ou le muscle pectoral. Pour les seins hypertrophiés, la plastie mammaire diminuera le volume en ôtant une partie même du sein. Par ailleurs, le redrapage ou mastopexie est une opération de rajeunissement qui se pratique sur les poitrines qui tombent, en enlevant du tissu mammaire autour des aréoles, raffermissant ainsi la peau et remontant la position des seins. Enfin, le lambeau de TRAM permet de reconstruire un sein après une ablation intégrale ou partielle. Cette technique consiste à prélever une partie de la peau et des graisses de l’abdomen pour les réimplanter au niveau du thorax. Ce procédé a le mérite de ne pas utiliser de prothèse. Ainsi, la plastie mammaire se pratique dans une clinique spécialisée dans le but de minimiser les risques d’infection, d’ecchymose ou d’hémorragie. Un examen médical minutieux reste préconisé avant l’intervention ainsi que des contrôles réguliers post opératoires.

Partager cet article