L’Otoplastie ou la chirurgie esthétique des oreilles décollées

Vous ne supportez plus la moquerie de votre entourage à cause de vos oreilles décollées ? Eliminez votre complexe en recourant à l’Otoplastie.

Tout ce qu’il faut savoir sur le l’Otoplastie

Les oreilles décollées résultent de l’association de trois types de malformations mineures à la naissance à savoir le grand écartement de l’angle rétro auriculaire, le volume anormal de la conque et la plicature trop importante de l’anthélix. L’approche chirurgicale permettant la correction des oreilles décollées est l’Otoplastie. Pour votre sécurité, il est conseillé de recevoir ce type de soin chez un chirurgien spécialisé dan l’Otoplastie. L’intervention se fait toujours dans une clinique agréée.

La chirurgie esthétique des oreilles décollées ne peut être effectuée que chez les personnes ayant un âge minimum de 7 ans. La décision de subir l’intervention doit obligatoirement venir de la personne concernée. Pour les mineurs, le chirurgien s’assure que la décision n’émane pas de l’autorité parentale. Aussi, les raisons poussant le mineur à recourir à l’Otoplastie sont conservées dans un document écrit par le chirurgien. L’Otoplastie est prise en charge par la Sécurité Sociale. Le chirurgien établit un dossier personnel pour le patient avant l’intervention. Il lui explique également le déroulement de l’opération et lui indique les préparations à faire avant le jour J.

L’Otoplastie, déroulement d’une séance

Une séance d’Otoplastie dure en moyenne une heure et 30 minutes. L’intervention peut se faire sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale. Le chirurgien pratique une incision derrière l’oreille. Il effectue un remodelage du cartilage avec un outil spécialisé ayant la forme d’une râpe. Le cartilage est par la suite fixé sous la peau avec des fils résorbables. Il retire les morceaux de peau excessifs avant de pratiquer une suture. Il place un pansement, pouvant être retiré en l’espace de 24 heures, au niveau de la suture.

Dans le cas d’une anesthésie locale, l’individu peut rentrer quelques heures après l’intervention. S’il s’agit d’une anesthésie générale, le chirurgien gardera son patient pendant deux jours avant de le laisser rentrer. Des rougeurs et tuméfactions peuvent persister durant une semaine après l’intervention. En cas de douleur, le patient pourra prendre des analgésiques. Le praticien prescrit également des antibiotiques pour prévenir les infections. Pour l’entretien des oreilles et le suivi médical, lle patient se rendra chez le chirurgien au moins une fois par semaine sur une durée d’un mois.

Partager cet article