La dermokystoctémie, se débarrasser des kystes disgracieux des doigts

Plusieurs personnes souffrent d’un kyste mucoïde situé sur la main, notamment au niveau des doigts. Ce kyste se manifeste par une tumeur de couleur blanche située près de l’ongle déformant la beauté du doigt et de la main entière. Afin de permettre aux patients de retrouver une main parfaite, il est possible d’effectuer une dermokystoctémie.

Le kyste mucoïde

Le kyste mucoïde peut toucher tous les doigts. Dans beaucoup de cas, les personnes souffrant d’une arthrose sont les premières victimes de ce genre de kyste. Constitué d’un liquide gélatineux, il forme une sorte de boule de couleur jaune ou blanche au niveau des doigts près des ongles. Notons que le kyste est une tumeur bénigne, son seul problème est d’ordre esthétique. Toutefois, il se peut que la peau devienne trop fine et le kyste éclate pouvant ainsi provoquer une infection. Pour l’enlever, on peut effectuer une intervention appelée dermokystoctémie.

Pour analyser le kyste avant l’intervention, une radiographie standard du doigt doit être effectuée. Le kyste ne présente ni douleur, ni brûlure. Si on ne le touche pas, il ne risque pas de devenir dangereux. La dermokystectomie consiste à enlever le kyste afin de redonner un aspect plus esthétique à la main. En effet, certaines personnes sont gênées à cause de ces kystes, d’où la nécessité d’une opération chirurgicale.

Le déroulement de la dermokystéctomie

La dermokystéctomie est la manière courante de traiter le kyste. Elle permettra d’enlever le kyste par une opération chirurgicale. Dans un premier temps, le chirurgien dessine la partie de la main à traiter. Il va ensuite inciser cette zone en faisant attention de ne pas pénétrer en profondeur. C’est après qu’il enlève le kyste en libérant le liquide gélatineux. Pour terminer, il recouvre la partie touchée et procède à une greffe de peau si nécessaire. Dans certains cas, le chirurgien profite de l’intervention pour corriger les surplus osseux situés sur le doigt afin de perfectionner la main.

La dermakystoctémie se déroule sous anesthésie locale et ne nécessite aucune hospitalisation. Après l’intervention, le patient doit porter un pansement sur le doigt afin d’accélérer la cicatrisation, il est nécessaire de le changer tous les 2 jours. Il peut sentir une douleur, mais cela ne l’empêche pas de se servir de sa main. Toutefois, pendant quelques mois après l’intervention, il est indispensable de faire un suivi régulier afin de contrôler la cicatrisation. Attention, la chirurgie est la seule manière sûre et efficace pour traiter le kyste mucoïde. Le liquide gélatineux étant très épais, une ponction peut aggraver la situation en augmentant le risque d’infection et de récidive.

Partager cet article