Retrouver une apparence normale, voilà le rêve de toutes les personnes qui connaissent des modifications physiques importantes au cours d’un accident ou dès la naissance. Ceci n’est plus un rêve à notre époque puisque la dermopigmentation esthétique médicale existe déjà.

Qu’est-ce que la dermopigmentation esthétique médicale ?

La dermopigmentation, communément appelée dermographie médicale, est une technique mise en pratique en esthétique médicale pour corriger certaines parties du visage ou du corps à l’instar des cils, sourcils, lèvres, seins ... Contrairement à la dermographie esthétique, la dermographie médicale se pratique généralement en cabinet médical puisqu’il s’agit d’une chirurgie réparatrice du visage ou du corps. Elle est conseillée aux personnes qui ont des problèmes esthétiques au niveau du visage ou du corps comme un bec de lièvre, une cicatrice trop visible après une opération ou un accident, une malformation survenue dès la naissance.

Comment se déroule une séance de dermopigmentation esthétique médicale ?

La dermopigmentation médicale consiste à tatouer la peau par des substances colorantes afin de cacher certaines imperfections acquises lors d’une chirurgie ou un accident. Qu’il s’agisse de réparation du visage ou création d’aréoles mammaires, la dermopigmentation se fait sous anesthésie locale. Les pigments utilisés dans les cabinets médicaux sont fiables. Pour les injecter, le praticien utilise un appareil électrique sur lequel sera placée une aiguille. Il faut également savoir que la dermopigmentation médicale est à pratiquer par des médecins confirmés afin que les risques de complications soient réduits au minimum.

Les précautions à prendre après une dermopigmentation esthétique médicale

Après une dermopigmentation médicale, il est nécessaire d’appliquer de la crème afin que la cicatrisation se fasse rapidement. De toute manière, le médecin vous proposera ce genre de produit une fois l’intervention terminée. La cicatrisation s’accomplit en deux semaines maximum. Il est important de laisser de côté la baignade en mer ou la thalassothérapie au moins durant trois mois. Concernant les contre-indications, la dermopigmentation médicale est déconseillée aux personnes atteintent de diabète, maladie cardiaque ou toutes formes de maladies chroniques de la peau. Avant de recourir à la dermopigmentation médicale, une consultation médicale est avant tout nécessaire.

Partager cet article