Effets de bords potentiels en chirurgie des seins

Comme toute opération avant tout chirurgicale, la chirurgie des seins à son lot de problèmes. Grâce aux avancées de la chirurgie esthétique, les risques sont moindres, il n’en reste pas néanmoins quelques risques ou effets de bords potentiels.

Les risques sont de plusieurs ordres:

Effets relatifs à toutes les chirurgies mammaires

Afin d’écarter les menaces liées à l’anesthésie telles que choc, allergie, une consultation d’anesthésie, un bilan pré opératoire doivent impérativement précéder une intervention chirurgicale.
Pour les suites opératoires, elles peuvent fortuitement être exposées à des réactions inflammatoires causées par une allergie au fil de suture (catgut ou lin) pouvant entraver la guérison et donner des cicatrices chéloïdes, compromettant ainsi l’aspect esthétique du résultat

Effets liés à l’implant

Etant allergique à tout corps étranger, l’organisme réagit naturellement pour se protéger et forme une membrane fibreuse autour de l’implant afin de l’isoler: c’est la capsule d’exclusion. Des fois, cette coque durcit et devient visible et palpable.

Parfois, il arrive que l’enveloppe de l’implant forme des plis, donnant ainsi une impression de vagues qui peuvent être sources de rupture ou de dégonflement. L’usure de la prothèse, la perméabilité de la valve de remplissage, et l’implant par solution saline, sont également à l’origine de dégonflement total ou partiel de la prothèse.

Par ailleurs, une mammoplastie de remplacement peut être proposée à la patiente car la durée de vie d’un implant dépend de plusieurs paramètres, donc aléatoire.

C’est pareil si le résultat n’est pas satisfaisant (mauvais positionnement ou déplacement secondaire d’implant), le chirurgien est enclin à refaire l’intervention avec le consentement éclairé de la cliente.

Effets liés aux seins

En cas d’anomalie au niveau des seins (nodule, durcissement, ramollissement), il est fondamental de subir des examens radiographiques ou échographiques. Il faut tenir compte du fait que le dépistage d’un cancer du sein par rayon X chez une femme porteuse d’implant peut être biaisé par la présence de la prothèse.

Si l’implant est posé derrière le muscle, la douleur mammaire et l’altération de la sensibilité mamelonnaire (diminution ou exagération de la sensibilité au toucher) sont temporairement possibles. Cependant, si la perturbation perdure on peut rencontrer des difficultés pendant l’allaitement.

Quoique la plastie mammaire ait fait ses preuves, les risques sont omniprésents ! Mais en acceptant les limites et avec de la patience, vous retrouverez votre féminité !

Partager cet article