La génioplastie ou la chirurgie esthétique du menton.

Toutes les parties du corps humains sont désormais sujettes à la transformation pour obtenir la forme idéale : nez, seins, lèvres mais aussi le menton où on a recours à la génioplastie.

Génioplastie pour une belle apparence du menton

La génioplastie diffère de l’ablation du double menton. Le double menton peut être un héritage génétique ou un effet de l’âge. Mais dans l’un ou l’autre cas, la chirurgie consiste à éliminer la « surcharge » sur cette partie par chirurgie douce pour obtenir un meilleur profil et un visage nettement plus jeune. La génioplastie est tout à fait différente. Elle consiste à modifier dans son intégralité la forme du menton. Chez l’homme, en parlant des caractéristiques anatomiques, le menton doit être saillant. Le menton s’avèrent parfois trop saillant ou au contraire fuyant.

La génioplastie consiste ainsi à redonner au menton une morphologie « normale », ni trop saillante, ni fuyante. Et il faut avouer que cette opération modifie radicalement l’esthétique du visage d’une personne. La génioplastie embellie les traits du visage ainsi que le profil. Concrètement, la génioplastie est une opération chirurgicale de modification du volume du menton. Selon le cas, la génioplastie consiste à placer une prothèse pour constituer le maxillaire inférieur afin d’augmenter le volume d’un menton fuyant ou au contraire à procéder à un rabotage osseux pour gommer l’excès de volume d’un menton trop saillant.

Génioplastie, le processus chirurgical

D’une manière générale, la génioplastie ne se pratique pas de façon isolée mais se fait le plus souvent dans le cadre d’une rhinoplastie pour une profilo-plastie. Dans ce cas, une anesthésie générale est nécessaire. Toutefois, la génioplastie peut être une opération indépendante et se fait dans ce cas sous anesthésie locale, ne nécessitant aucune hospitalisation. Pour l’hypertrophie du menton communément connue sous « menton en galoche », l’ablation de l’excès osseux se fait par voix intrabuccale, ne laissant de ce fait aucune cicatrice apparente. Pour le cas contraire, l’hypotrophie du menton ou menton fuyant, la pose de l’implant se fait également par voie intrabuccale.

Après l’intervention, une légère modification du régime alimentaire et nécessaire. Les soins post-opératoires préconisent une alimentation liquide ou mixée pour les 5 jours suivant l’opération. Le chirurgien prescrit également des bains de bouche et un traitement sous antibiotique pendant 8 jours. Ce laps de temps dépassé, la personne peut reprendre ses anciennes habitudes. Ces huit jours sont nécessaires pour permettre à la muqueuse buccale de cicatriser. Ceci étant, la personne peut désormais profiter de sa nouvelle apparence.

Partager cet article