Grâce à la chirurgie esthétique, il est possible de réparer tous les désagréables petits défauts. À commencer par ceux du visage, et justement, le menton ne fait pas exception. Zoom sur la génioplastie.

Un meilleur profil, et un visage plus harmonieux

Pour obtenir un plus joli profil, mais aussi avoir l’air plus jeune, il existe une technique appartenant à la chirurgie esthétique appelée la « génioplastie ». Il s’agit d’une intervention, qui se déroule généralement dans des cliniques spécialisées, consistant à corriger un menton disgracieux. Différente de l’intervention sur le double menton, la génioplastie est une bonne solution pour s’offrir un meilleur profil.

La génioplastie ne consiste pas seulement à éliminer l’excès de graisse sous votre menton. Cette intervention se propose de modifier intégralement la forme de votre menton. En général, cette chirurgie esthétique consiste modifier le volume du menton, et lui offrir ainsi une forme harmonieuse. Un détail certes, mais au final de l’opération, c’est toute la forme du visage qui se trouve modifiée ! À la clé, un joli menton ni trop fuyant, ni trop saillant.

L’intervention et les suites opératoires

Souvent, cette intervention se déroule dans le cadre d’une profiloplastie, sachant que ce terme suppose un geste chirurgical dont l’objectif est de mieux équilibrer les structures du visage: le nez, les lèvres, le front, le menton... Selon le cas à traiter, s’il s’agit d’un menton fuyant, la génioplastie se propose de placer une prothèse pour créer la mandibule, ou le maxillaire inférieur. À l’inverse, dans le cas d’un menton trop saillant, l’intervention consistera plutôt à gommer le volume trop important en appliquant un rabotage osseux.

Dans les deux cas, la pose de la prothèse ou l’élimination de l’excès osseux se réalisent par voie intrabucale. Une anesthésie locale est aussi proposée avant l’intervention. Une fois l’intervention terminée, les médecins conseillent souvent une modification temporaire de l’alimentation pour ces personnes. Plus précisément, le régime alimentaire privilégiera des aliments liquides ou mixés. Les 8 jours qui suivront l’opération comporteront un traitement sous antibiotique ainsi que des bains de bouche réguliers. L’objectif étant de permettre à la muqueuse buccale de cicatriser.

Partager cet article