Même en s’adonnant à des séances intensives de musculation, certains hommes n’arrivent pas à développer leurs pectoraux et ont recours à des implants pour les galber.

Des pectoraux bien développés pour afficher sa virilité

Les seins des hommes connaissent comme ceux des femmes plusieurs possibilités en matière de chirurgie esthétique. On sait déjà que certains hommes possèdent des glandes mammaires largement plus développées que la normale et ont de ce fait recours à la chirurgie esthétique notamment à la gynécomastie pour harmoniser la forme de leur torse. C’est en quelque sorte l’équivalent de la réduction mammaire chez les femmes. Pour le cas des pectoraux, pour afficher leur virilité, les hommes commencent à combiner sport et chirurgie esthétique. S’ils n’arrivent pas à avoir la musculature voulue avec le sport intensif, ces hommes se dirigent vers les implants pour avoir des pectoraux bien galbés.

Pour cette opération masculine, la visée reste la même que l’augmentation mammaire des femmes: embellir le corps. Selon la forme souhaitée, les implants pectoraux sont disponibles sous plusieurs dimensions et différents aspects: ovale, lisse, texturé, etc. La chirurgie esthétique pour l’implantation pectorale se fait sous anesthésie intraveineuse et ne nécessite aucun temps de repos à la clinique car c’est une opération ambulatoire. Pour ce qui est de la suite de l’opération, cette chirurgie n’altère en rien les fonctions musculaires du corps et le sujet peut continuer toute activité physique, après un certain temps préconisé par le chirurgien bien évidemment.

Processus du développement chirurgical des pectoraux

Après avoir été mis sous sédatif, le patient est couché sur le dos en maintenant ses bras levés à 90° pour une position optimale des muscles. Le chirurgien effectue par la suite une incision dans l’aisselle et introduit l’implant de forme et de taille préalablement choisi sous le muscle pectoral. Pour une bonne adhésion, les implants sont fixés à la partie supérieure de ce muscle pectoral. Pour un aspect et un toucher naturel, les implant sont faits d’élastomère de silicone très ferme et élastique pour l’enveloppe et contient du gel de silicone bien compact. Bref, ce sont les mêmes techniques que les implants fessiers.

Une fois l’opération terminée, il faut faire attention aux points de sutures qui doivent rester une dizaine de jours avant d’être retirés. Modérez ainsi vos activités et évitez les mouvements excessifs. Une fois les points enlevés, reprenez le plus tôt possible les activités en commençant par des mouvement légers. Mais après trois semaines, vous pouvez vous remettre sans risque à toutes vos activités physiques. Avec un torse bien galbé, vous serez fier de vos formes. Mais lors du choix de vos pectoraux, faites en sorte que ces derniers s’harmonisent avec le reste de votre corps: abdominaux, biceps, ...

Partager cet article