Implants pour les mollets, pour avoir des jambes de rêve

La chirurgie esthétique est une approche thérapeutique qui fait des merveilles pour votre silhouette. Grâce à la pose d’implants pour les mollets, vous arborez le galbe de jambes dont vous rêvez tant.

Implants pour les mollets: quelles sont les indications ?

Si vous estimez que vos mollets sont trop fins et que leur galbe ne vous satisfait pas, la pose d’implants est la solution conseillée. Cette chirurgie esthétique s’adresse aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Elle permet de redessiner vos jambes en leur donnant du volume. La pose d’implants au niveau de la face postérieure de la jambe harmonise également la silhouette du membre inférieur. En effet, à l’issue de l’intervention, le volume des cuisses et des jambes paraîtra plus équilibré.

Le principe de la pose d’implants pour les mollets

La chirurgie esthétique du mollet se fait soit sous anesthésie locale soit sous anesthésie générale. Pour pouvoir poser les implants, le chirurgien pratique une incision horizontale d’environ 4 cm dans le creux arrière de chaque genou. Les implants insérés au niveau de cette zone sont constitués d’élastomère de silicone ou de gel recouvert par une épaisse coque en silicone. Le choix de la forme et de la longueur des implants est guidé par la morphologie du patient ou de la patiente. Selon le volume recherché, un ou deux implants sont nécessaires.

Pose d’implants pour les mollets: le suivi opératoire

Si la pose d’implants pour les mollets s’effectue en 1 h 15 mn, l’hospitalisation requise est d’une journée et une nuit. À la sortie de l’hôpital, la médication du patient est constituée d’anticoagulants, d’antalgique et d’antibiotiques. Ce traitement est suivi pendant une quinzaine de jours. Tout au long de l’année qui succède l’opération, le chirurgien pratique plusieurs consultations pour s’assurer du bon déroulement de l’intervention. En ce qui concerne l’opération, l’œdème engendré par l’intervention disparaît au bout de 6 semaines. Quant à la cicatrice de l’incision, elle se résorbe peu à peu jusqu’à devenir invisible après 6 mois.

Implants pour les mollets: conseils pratiques

Pendant les 30 jours qui suivent l’opération, le port de bas de contention est nécessaire pour permettre aux implants de bien prendre leur place. Pour que les zones opérées puissent bien cicatriser en profondeur, il est également conseillé de dormir avec les jambes en position surélevée. Par ailleurs, il est préférable de diminuer les activités physiques et de n’entreprendre les activités sportives qu’après la 6e semaine qui suit l’opération. Pour permettre au chirurgien de bien suivre l’évolution de l’intervention, il est également conseillé de respecter les consultations de suivi.

Partager cet article