Tout savoir sur la lipodissolution en chirurgie esthétique

La lipodissolution permet de dissoudre les amas de cellules graisseuses à l’aide de l’injection d’un liquide naturel qui sera suivi d’un drainage lymphatique

La lipodissolution est une méthode utilisée en chirurgie esthétique pour dissoudre les amas de cellules graisseuses, et qui consiste à injecter un liquide hypo osmolaire (mélange de sérum physiologique et d’eau distillée), ou un liquide à base de lécithine de soja, qui sera suivi d’un drainage lymphatique à l’aide d’une technique de massage palper-rouler.

En deux à quatre séances, à deux mois d’intervalle, on peut facilement éliminer la cellulite visible, le résultat est plutôt stable si la patiente suit le régime qui accompagne ce traitement.

Chez la femme, ces amas graisseux de cellules graisseuses ou adipocytes se déposent souvent sur des zones bien localisées comme les hanches, l’intérieur des cuisses, le ventre, les bras et donnent un aspect de peau d’orange très inesthétique à la vue et au toucher, que nous appelons communément cellulite.

C’est la raison pour laquelle les femmes n’ayant ni le temps ni les moyens de faire du sport, ont recours à la lipodissolution, une solution rapide et efficace pour littéralement « liquéfier » les amas graisseux, et retrouver en très peu de temps une silhouette fine et harmonieuse.

Les avantages de la lipodissolution

La lipodissolution présente des avantages incontestés. C’est une intervention ambulatoire sous anésthésie locale, qui ne nécessite pas de séjour à la clinique. Vous pouvez tout de suite rentrer chez vous après l’intervention. Et comme nous l’avons dit plus haut, c’est une intervention simple mais efficace contre les cellulites tenaces et étendues. Les nombres de piqûres faites lors d’une première séance de lipodissolution ne sont pas douloureuses en soi mais peuvent devenir désagréables à la longue étant donné qu’une séance dure environ deux heures.

Les cas d’echecs de la lipodissolution

Ceci dit, des cas d’échecs peuvent survenir, même si ceux-ci sont rares. Le résultat peut être mitigé dans le cas où la patiente assimile les principes actifs des injections. Les cellulites dans ces cas là ne disparaissent pas au bout des trois semaines d’attente. C’est aussi le cas lorsque la peau de la patiente ne se rétracte pas normalement.

Le régime alimentaire strict qui précède et suit la lipodissolution peut s’avérer contraignant et dissuasif pour certaines. Il y a également le port du panty (une gaine culotte) de contention pendant quelques jours qui pourraient créer des gênes dans le mouvement.
On parle également de risque de nécrose, mais c’est une complication post opératoire extrêmement rare.

Bien entendu, il y a des contres indications à la lipodissolution: les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes, les gens souffrant de troubles de la coagulation du sang, de lésions cutanés, d’insuffisance rénale, les diabètes avec microangiopathie ne doivent pas recourir à cette intervention.

Partager cet article