Cas où la chirurgie mammaire n’est pas possible

La mammoplastie est une intervention qui vous propose d’augmenter la taille de votre poitrine. Voici les avantages et les inconvénients que cette méthode représente.

La mammoplastie

La mammoplastie d’augmentation est destinée à corriger le volume et la forme des seins. Elle est recommandée si vous trouvez que votre poitrine est trop petite ou que vos seins sont visiblement asymétriques, de même si vous avez besoin d’une reconstruction mammaire après une mammectomie ou une augmentation de volume de la poitrine après une grossesse,….

Lorsque la mammoplastie est déconseillée

Cependant, toutes les femmes sont-elles faites pour l’augmentation mammaire ? Lors d’une première consultation, le chirurgien examine la patiente, expose les types d’interventions possibles par rapport aux attentes et objectifs de celle-ci et peut même choisir pour elle la technique la mieux adaptée.

Mais il arrive aussi que le chirurgien déconseille toute intervention chirurgicale de mammoplastie.
Dans le cas général, les femmes de tout âge, en bonne santé et aux attentes réalistes peuvent être candidates à une augmentation mammaire. Toutefois, l’intervention requiert une maturité corporelle et psychologique: corporelle parce que toute chirurgie esthétique, dont l’augmentation mammaire, n’est possible que si l’organe en question atteigne sa maturité et ne croisse plus.

C’est le cas quand la jeune fille arrive à la fin de sa puberté, environ vers seize ou dix sept ans. Mais quoi qu’il en soit, étant encore mineure à cet âge, un accord parental est indispensable avant toute intervention.
Une maturité psychologique est également requise afin d’assumer les conséquences physiques et psychiques de l’opération. De très jeunes adolescentes peuvent l’acquérir. L’intervention sera refusée si des troubles psychologiques plus ou moins importants sont observés chez la patiente, risquant de s’aggraver avec l’intervention.

La mammoplastie et la sécurité

En outre, une opération de mammoplastie doit se dérouler avec le maximum de sécurité. Mais parfois, les risques deviennent élevés que la patiente ne supporte pas l’intervention ou qu’elle ne surmonte pas les complications qui peuvent survenir. Cela s’observe la plupart du temps chez les patientes ayant des problèmes de santé graves: allergie, asthme, maladies diverses, ... C’est pourquoi une bonne santé est une des conditions primordiales pour une mammoplastie.

Enfin, l’allaitement ne constitue pas un obstacle pour la mammoplastie d’augmentation. En effet, l’implantation de la prothèse se fait derrière ou devant le muscle à la base du sein et ne dérange en aucun cas l’allaitement. Quant à la grossesse, elle est conseillée un an environ après l’intervention.

Il s’agit là de généralités, chaque patiente peut être unique, seule une consultation déterminera si vous êtes faites ou non pour une augmentation mammaire et que le succès d’une intervention réside dans l’accord mutuel entre la patiente et son chirurgien.

Partager cet article