Redessinez vos jambes grâce à la lipoaspiration

Fini les complexes ! Grâce à la lipoaspiration, portez à nouveau les mini-jupes et micro-shorts et soyez séductrice jusqu’au bout des pieds.

Le principe de la lipoaspiration des jambes

La lipoaspiration consiste à enlever l’excès de masse graisseuse situé au niveau des mollets et des chevilles. En d’autres termes, elle sculpte et affine les jambes alourdies et leur redonne un aspect élancé, mince et svelte. C’est une technique de plus en plus pratiquée en France et dans le reste du monde. Régimes alimentaires et activités physiques n’étant pas les solutions adaptées, la lipoaspiration fait partie des techniques les plus rapides et efficaces afin de se débarrasser de ce fléau pour votre santé et votre plastique. En effet, l’état des jambes lourdes entraîne une insuffisante lymphatique et veineuse. La surcharge graisseuse ne permet pas une circulation sanguine normale.

Dans quels cas recourir à la lipoaspiration des jambes ?

Opération délicate, la lipoaspiration dure plus longtemps que les interventions chirurgicales classiques. Avant le traitement, il est primordial de consulter un spécialiste des vaisseaux sanguins qui évaluera l’état de santé de la patiente. Ce dernier prend en compte l’âge de la personne et l’étendue de la zone à traiter. Il étudie également les causes liées aux troubles veineux. La jambe lourde résulte non seulement d’une prise de poids important au cours d’une période déterminée, mais elle s’acquiert aussi dès l’âge de la puberté. Si la gêne n’est pas traitée dès le début, la jambe a tendance à enfler davantage. Dans certains cas, la peau ne parvient plus à supporter le poids des membres inférieurs et laisse apparaître des veines saillantes.

Le déroulement d’une séance de lipoaspiration

La première étape de la lipoaspiration consiste à injecter une solution anesthésique sur les zones à traiter. Le recours à l’anesthésie générale reste également envisageable. L’opération dure entre 1 heure 30 et 3 heures. Une incision de quelques millimètres est effectuée au niveau du pli, à l’arrière du genou. Une seringue appelée « canule » longue de 2 à 3 millimètres est introduite sous la peau, de façon à aspirer la graisse excédentaire. La lipoaspiration des chevilles se réalise avec une canule au calibre plus élevé. Cette région présente la peau la plus épaisse. Le résultat final est visible immédiatement après l’opération, mais la patiente devra porter un collant de contention spécial afin de maintenir ses mollets et ses chevilles pendant six semaines. Les douleurs post opératoires sont rapidement apaisées par des antalgiques.

Partager cet article