Lipoaspiration du visage et du cou : pour un profil redessiné

La lipoaspiration est une technique chirurgicale qui consiste à aspirer l’excédent de graisse localisé sur les joues, les bajoues ou encore le cou. Zoom sur cette intervention qui permet de remodeler l’ovale du visage.

{{{Lipoaspiration du visage et du cou: l’intervention}}}
Comme toute lipoaspiration, celle du visage et du cou consiste à supprimer les excédents de graisses qui se situent particulièrement au niveau des joues, des bajoues et du cou. L’aspiration des graisses se fait à l’aide de minuscules canules d’un diamètre de 2 mm à 3 mm. Après avoir infiltré une solution anesthésique et vasoconstrictrice, le chirurgien introduit la canule sous la peau à travers une ouverture minime. Selon la quantité de graisse à aspirer, l’intervention peut durer entre 30 minutes et 2 heures. Le patient peut ressentir une douleur au niveau de la zone opérée mais elle n’est pas insupportable puisqu’elle est cotée 2 sur une échelle de 0 à 10. S’il éprouve plus de souffrance, le médecin peut lui injecter des analgésiques qui calment immédiatement les douleurs. Notons que la lipoaspiration du visage et du cou est pratiquée en chirurgie ambulatoire. Après l’opération, une convalescence de 5 jours est recommandée au patient.
{{{Lipoaspiration du visage et du cou: le résultat et les éventuels risques post-opératoires}}}
La lipoaspiration du visage et du cou permet de réduire de 70% le volume des graisses. Un œdème apparaît après l’intervention et disparaîtra en trois mois. Après un mois ou deux, le résultat commence à être visible mais il ne sera définitif qu’à partir du sixième mois suivant l’intervention chirurgicale. En tout état de cause, le patient doit se rendre chez le chirurgien 10 jours après l’opération, puis, une fois par mois pendant 3 mois. Pour accélérer la récupération, le médecin peut lui recommander des séances de drainage lymphatiques qui ne seront que bénéfiques sur la partie opérée. En ce qui concerne les éventuelles complications post-opératoires, la lipoaspiration du visage et du cou ne présente pas de grands risques si elle est réalisée selon les règles de l’art. En général, les ecchymoses disparaissent dans les 10 jours qui suivent l’opération et le cas d’hématomes et de lésion du nerf facial est très rare. Néanmoins, le patient doit s’abstenir de faire des activités sportives pendant 3 semaines. L’exposition solaire sans écran total est formellement interdite pendant au moins une année.

Partager cet article