Le lifting cervicofacial : masquez les traces de vieillesse sur le visage

Avec l’âge, le visage et ses alentours affichent des marques de rides disgracieuses pouvant entrainer un complexe chez la femme ou l’homme. Le lifting cervicofacial compte parmi les solutions permettant de rétablir ce problème, par le biais de la chirurgie esthétique.

Les imperfections à traiter avec le lifting cervicofacial

Les chirurgiens font souvent appel à cette intervention pour traiter des rides, des plis et des optes sur le visage, le cou et le front. Au niveau du visage, les signes de vieillissement les plus fréquents apparaissent sous diverses formes et touchent souvent les parties les plus apparentes comme la joue – excès cutané donnant lieu à une déformation du visage et à l’apparition de bajoues —, les pommettes et les paupières. Pour le cou, sont notamment traités par cette intervention les chordes verticales étirées entre les clavicules et le menton, les plis verticaux donnant lieu à l’apparence du cou de pélican. Le front n’en reste pas moins affecté et voit l’apparition de la patte-d’oie, de rides horizontales et de plis entre les sourcils, couramment appelés rides de lion.

Déroulement de l’intervention

Le chirurgien discute avant tout avec le patient des objectifs, des risques du lifting et des possibles résultats de l’opération. L’intervention proprement dite peut se dérouler après. Elle est généralement réalisée sous anesthésie générale, mais certains chirurgiens pratiquent également un lifting cervicofacial sous neuroleptanalgésie ou sous anesthésie locale. Le plasticien entame l’opération par une incision derrière l’oreille et à la base du cuir chevelu. Il décolle par la suite la peau et redonne de la tension aux muscles concernés. Le chirurgien peut également placer des fils résorbables sur la pommette, dont la principale fonction consiste à la fixer sur sa position initiale. Après avoir recollé la peau, il procède à quelques finitions esthétiques sur le visage.

Précautions après le lifting cervicofacial

L’intervention dure entre 2 à 4 heures en fonction de la partie du visage traitée et de l’expérience du praticien. Après le lifting, le chirurgien place un pansement compressif afin de réduire les apparitions d’ecchymoses ou d’hématomes. Des cicatrices apparaissent logiquement après le lifting, toutefois, elles peuvent être masquées avec du maquillage une semaine après l’intervention. Cette compresse doit être conservée au minimum durant 3 jours. Durant cette période, il est déconseillé de faire des efforts physiques importants ou de maintenir une position debout trop longtemps, pour prévenir les risques de complications postopératoires. Les résultats du lifting cervicofacial restent visibles de 5 à 15 ans. Pratiqué dans les règles de l’art et de la médecine, le lifting cervicofacial entraine rarement des effets secondaires.

Partager cet article