La mastopexie : pour une poitrine plus féminine

Une perte de poids importante s’accompagne très souvent d’une perte d’élasticité de certaines parties du corps, et les effets sont d’autant plus visibles sur les seins. La chirurgie esthétique se propose de corriger ce problème.

La mastopexie, pour de jolis seins galbés

Également appelé « mastopexie », le rehaussement des seins est un procédé qui vise, comme son nom le suggère déjà, à rehausser et à affermir les seins pour leur offrir une plus jolie silhouette. Le rehaussement mammaire devient nécessaire chez certaines femmes, notamment suite à une perte de poids important. Cependant, d’autres facteurs peuvent également conduire à cette opération comme l’âge ou l’allaitement par exemple qui peuvent mener à une perte de volume des seins. Résultat: des seins qui tombent et qui manquent de tonus. Cela n’empêche pas, bien entendu que certaines femmes, tout simplement insatisfaites de la forme ou de la taille de leurs seins envisagent cette technique pour retrouver une belle poitrine !

La mastopexie désigne une opération chirurgicale spécialement conçue pour apporter une correction des seins. Toutes les femmes peuvent y avoir recours, à partir du moment où leur santé réunit les bonnes conditions physiques et psychiques. Inutile de rappeler qu’elles doivent aussi être parées à assumer les résultats de l’intervention. Les seins de toute taille peuvent être opérés, cela dit, les meilleurs résultats de cette chirurgie s’observent notamment chez les femmes où le relâchement est moyen, les résultats sont plus aléatoires chez les femmes ayant une poitrine très développée. Souvent, la mastopexie est associée à une réduction mammaire, ou au contraire à l’augmentation du volume selon la demande de la patiente.

Le déroulement de l’opération et les précautions à prendre

En règle générale, une mammographie préopératoire est effectuée. La technique courante d’une mastopexie implique deux incisions: la première que l’on effectue le long du pli sous le sein, la deuxième est effectuée verticalement en partant du mamelon jusqu’à la base du sein. D’une manière imagée, ces deux incisions forment une sorte d’ancre. Une fois les incisions effectuées, l’excès de peau est retiré et le mamelon est repositionné. Éventuellement, la taille de l’aréole peut être réduite. Une mastopexie dure entre 1 h 30 et 2 h 30 tout au plus.

Comme toute intervention chirurgicale, cette opération mammaire n’est pas exempte de complications. Il peut s’agir d’une infection ou d’une nécrose cutanée par exemple ou plutôt d’une anomalie de cicatrisation. Avant la mastopexie, certaines précautions sont à prendre en considération. Elles se portent plus particulièrement sur votre alimentation et la prise de certains médicaments. Vous devez vous abstenir de boire de l’alcool, de fumer et stoppez tout traitement médical deux semaines au minimum avant l’opération. De même, après l’intervention, fumer est totalement proscrit puisque cela peut induire des complications sur le bon déroulement de la phase de cicatrisation après l’opération.

Partager cet article