Médecine esthétique : Révolutionnez votre silhouette avec la Médisculpture !

Alternative à la liposuccion, la Médisculpture permet d’éliminer définitivement la cellulite sans intervention lourde. Avec cette technique, retrouvez une silhouette mince et harmonieuse !

La Médisculpture: de quoi s’agit-il ?

La Medisculpture® est une méthode de plus en plus utilisée dans le domaine de la minceur. Issue de la recherche médicale, elle est une alternative intéressante à la liposuccion dans la mesure où elle permet de traiter définitivement la masse graisseuse en quelques séances, sans intervention lourde et sans abîmer la peau. Il s’agit d’une véritable révolution dans la médecine esthétique !

Elaborée par des « praticiens-chercheurs » experts en lipoaspiration, la Médisculpture vise à affiner la silhouette en éliminant les amas de graisse. L’idée est d’obtenir une lipolyse bien ciblée et d’éviter toute récidive en détruisant directement les adipocytes, les cellules graisseuses. Cette technique assez légère permet d’obtenir des résultats spectaculaires sans abîmer la peau et sans grand risque d’effets secondaires.

La Médisculpture: trois étapes pour sculpter son corps

Si la lipolyse, les injections hypoosmolaires et les ultrasons ont déjà fait leur preuve dans la médecine et la chirurgie esthétiques, la Médisculpture combine ces trois techniques d’amincissement pour un résultat encore plus satisfaisant. La lipolyse est la première phase de cette méthode pratiquée à l’aide du Médisculpt. Elle vise notamment à détruire et éliminer les graisses adipocytaires.

Deuxième étape: les zones traitées sont refroidies avant l’injection hypoosmolaire, une formule à base de sérum isotonique de chlorure de sodium. Cette dernière fragilise et détruit le tissu adipocytaire grâce au principe de l’osmose. La dernière phase utilise un dispositif délivrant des ultrasons: des sondes sont appliquées à la surface de la peau pour créer des vibrations et provoquer la destruction définitive des adipocytes. Il s’agit de continuer l’action des injections hypposmolaires qui ont préalablement fragilisé les cellules graisseuses.

Partager cet article