Le lipofilling, pour un visage rajeuni

Depuis 15 ans, la méthode lipofilling s’est fait une place dans le domaine de la chirurgie esthétique. Appelée également auto-greffe de tissu graisseux, cette technique se montre aujourd’hui très efficace pour corriger les imperfections du visage.

Le concept du lipofilling

La méthode du lipofilling peut agir sur certaines parties du visage, comme les lèvres, les pommettes, les joues, les tempes, les sillons nasogéniens, les arcades sourcilières, les plis d’amertume, etc. Il s’agit de compléter le visage avec des tissus graisseux prélevés sur les fesses, les hanches ou les cuisses afin d’harmoniser l’apparence du visage en général. Cette technique offre aujourd’hui des résultats stables, grâce aux recherches effectuées par les scientifiques. Elle est également devenue une pratique assez courante dans les cliniques de chirurgie esthétique.

Par rapport aux autres interventions chirurgicales effectuées en clinique, le lipofilling fait partie des techniques naturelles et écologiques, puisqu’il n’y a pas d’injection de produits chimiques et les tissus graisseux proviennent du patient. Le tissu greffé est donc toujours accepté par l’organisme. Cette méthode est aussi moins chère et simplifiée, car les tissus sont faciles à prélever et sont injectables directement sur le visage. Le risque d’effets secondaires est aussi moindre, toutefois, la correction procurée par cette méthode est très importante. Il faut aussi savoir que le lipofilling ne peut pas résoudre tous les problèmes du visage.

La séance de lipofilling

La séance de lipofilling dure environ 90 minutes, l’immobilisation n’est pas nécessaire, grâce à la technique d’injection. Le chirurgien procède dans un premier temps au prélèvement des tissus graisseux. Une anesthésie locale est donc utilisée afin de prélever les graisses sur le ventre, les hanches ou bien les fesses. Il n’y a pas d’incision, le chirurgien ponctionne seulement les graisses avec une seringue, aucune cicatrice ou trace d’aiguille ne sera visible au niveau de cette zone du corps. La graisse obtenue est ensuite purifiée et centrifugée pour devenir un implant de graisse pure.

L’étape suivante consiste à injecter l’implant. Pour cela, des aiguilles de 1,2 mm de diamètre sont nécessaires. Le lipofilling peut réduire de 30 à 60% le creux du visage pendant les premiers mois. Si les résultats ne sont pas encore concluants, le chirurgien procèdera à d’autres injections. Il est par exemple possible de faire une injection par mois avec une quantité de 2 à 3 cc de graisse pour tout le visage. Après la séance, un gonflement peut se former, mais il disparaît en quelques jours. Les chirurgiens recommandent 3 à 4 séances au minimum pour avoir des résultats probants.

Partager cet article