Chirurgie esthétique du visage : l’ostéotomie du maxillaire

Corriger la position du maxillaire pour une meilleure harmonie de la face, voilà la raison d’être de l’Ostéotomie du maxillaire. Les détails sur cette technique innovante.

Dans quel cas avoir recours à l’Ostéotomie maxillaire ?

Appelée également Ostéotomie de Lefort 1, l’Ostéotomie maxillaire est préconisée pour la correction esthétique de notre physionomie. Surprenante, cette technique agit sur le maxillaire supérieur, l’arcade dentaire et le palais en les repositionnant. Cette intervention esthétique est prescrite pour la correction de l’aspect du visage dit trop court, avec un maxillaire supérieur trop en arrière ou le contraire, un visage trop long présentant un maxillaire supérieur trop en avant.

Performante, l’Ostéotomie maxillaire corrige également le phénomène du sourire gingival caractérisé par l’apparition excessive des dents lors du sourire. L’intervention chirurgicale en Ostéotomie maxillaire permet de normaliser la longueur du maxillaire tout en respectant la symétrie du visage. L’Ostéotomie maxillaire est toujours précédée d’une analyse radiographique suivie de moulages des arcades dentaires.

L’Ostéotomie maxillaire en pratique

L’incision est pratiquée au niveau de la muqueuse buccale pour atteindre le maxillaire. L’os est ensuite sectionné des deux côtés pour permettre le déplacement du maxillaire supérieur. Il sera placé dans une nouvelle position par ostéosynthèse, fixé avec des vis et des plaques osseuses. Cette remise en place doit tenir compte du profil facial du patient délimité avant l’intervention.

L’apparition des oedèmes situées sur les joues et les lèvres est fréquente après l’opération. Ce phénomène disparaîtra progressivement au bout de quelques jours. Les douleurs au niveau de la bouche peuvent apparaître, elles s’apaiseront toutefois avec un traitement à base d’antalgique. Avant la cicatrice de la plaie, la présence des saignements de faible quantité est également courante. Le brossage quotidien des dents, l’utilisation des bains de bouche et d’un jet hydropulseur favoriseront la cicatrisation rapide de la zone d’intervention.

Partager cet article