L’otoplastie : enfin, la solution pour de belles oreilles !

Sujettes aux moqueries dans la cour d’école, vos oreilles décollées vous mènent la vie dure. Heureusement, l’otoplastie ou la chirurgie des oreilles est là.

L’oreille décollée, un problème qui gêne

L’oreille décollée constitue une malformation héréditaire du squelette cartilagineux du pavillon de l’oreille. Elle apparaît de deux manières: d’une part, s’il s’agit d’un défaut de plicature de l’anthélix, l’oreille semble plus ou moins déplissée et perpendiculaire à la tête, comme si elle était dépourvue de relief. D’autre part, dans le cas d’une hypertrophie de la conque, l’oreille est repoussée vers l’extérieur par le cartilage. Malgré toutes les mesures utilisées chez les bébés pour essayer d’éradiquer ce problème, on pense notamment à l’utilisation du bonnet, du sparadrap, etc., ce défaut ne peut disparaître, du fait de son caractère génétique.

Seule l’otoplastie, la chirurgie esthétique des oreilles décollées, peut faire disparaître ce problème. Elle peut être réalisée chez les jeunes et les moins jeunes, à partir de l’âge de 7 ou 8 ans, lorsque l’enfant commence à s’en plaindre et à souffrir des moqueries de ses camarades. Pour prévenir les risques d’accident, il est fortement recommandé de recevoir ce type de soin chez un chirurgien spécialiste dans l’otoplastie, qui travaille dans une clinique agréée par l’État. Et, comme la plupart des interventions chirurgicales, une première consultation est nécessaire, quelques jours avant de démarrer l’opération, afin de permettre au médecin de discerner le problème et repérer les défauts à corriger.

Le déroulement de l’opération et les suites opératoires

L’opération dure une heure environ, pendant laquelle le patient est placé sous anesthésie locale. L’anesthésie générale est utilisée uniquement pour les personnes très angoissées, les enfants par exemple. L’opération consiste à inciser le sillon qui se trouve derrière l’oreille, puis à remodeler le cartilage. Le chirurgien supprime les parties superflues pour dessiner une oreille « recollée ». L’intervention se termine enfin par une fermeture de cette incision à l’aide de points de suture résorbables.

Un pansement est utilisé pour modeler l’oreille, il sera conservé pendant 5 jours au moins. Si aucune complication ne se produit, le patient pourra rentrer chez lui après 3 jours. Quant aux suites opératoires, elles sont douloureuses les premiers jours, mais elles sont rapidement apaisées par la prise d’antalgiques. Toutefois, pendant une dizaine de jours, il est fortement recommandé de ne pas pratiquer de sport et d’éviter toute activité pouvant présenter des risques de contact violent.

Partager cet article