Tout savoir sur la péniplastie ou la chirurgie esthétique du sexe masculin

Réparatrice ou esthétique, la péniplastie intéresse de plus en plus d’hommes. Tour d’horizon sur ce type d’intervention atypique.

La péniplastie, une opération de plus en plus fréquente

On pratique la péniplastie depuis plus d’une dizaine d’années en France. Il s’agit d’une opération du pénis visant à un rallongement ou un épaississement. Les chiffres montrent que sur plus de 100 interventions, 70 d’entre elles concernent des épaississements et 30 des opérations chirurgicales combinées, à savoir un épaississement et un rallongement dan le même temps. L’opération coûte 5000 euros en moyenne. Comme son nom l’indique, la péniplastie d’épaississement sert à corriger un pénis fin, et une péniplastie de rallongement concerne les pénis de petite taille. Les hommes sont sensibles à la taille et la forme de leur pénis, et en général, un « petit » pénis constitue un réel handicap. Les hommes sont de plus en plus nombreux à avoir recours à la péniplastie ces trois dernières années, parmi les raisons évoquées, on retrouve souvent le manque de sensibilité lors des rapports sexuels.

La péniplastie d’épaississement: l’intervention

Lorsqu’il s’agit de pratiquer la pénoplastie, la technique la plus répandue et la plus fiable reste celle du lipofilling. Il ne s’agit aucunement d’injecter de la silicone dans le pénis puisque les complications peuvent être très graves, voire mortelles. Cela étant, cette dernière technique est encore d’actualité dans certains pays d’Amérique du Sud. Il s’agit donc, dans le cas du lipofilling, d’agrandir le pénis en y injectant sa propre graisse. Le médecin prélève un peu du tissu adipeux, au niveau ventre par exemple, puis d’injecter cette masse graisseuse au niveau du pénis. Les résultats sont efficaces et permettent de gagner plus de 50 % de diamètre. L’opération est effectuée sous anesthésie générale, et les techniques d’asepsie sont très respectés pour bien prévenir les éventuelles contaminations microbiennes sur la verge une fois l’intervention terminée.

Les suites opératoires de la péniplastie d’épaississement

Si aucune douleur n’est sentie pendant l’intervention, après l’opération, des antalgiques adaptés sont cependant prescrits pour prévenir les douleurs. De même, un traitement local par antibiotique s’avère conseillé pour écarter tout risque d’infection. La durée de séjour à la clinique se fait en ambulatoire, c’est-à-dire que si l’opération est effectuée le matin, il est possible de rentrer chez soi le soir même. Par ailleurs, aucune cicatrice ou marque visible ne peut être observée à la fin du lipofilling. En théorie, le patient reprendre une vie sexuelle normale deux semaines après l’intervention.

Partager cet article