L’occidentalisation des paupières ou blépharoplastie asiatique

La blépharoplastie asiatique est une chirurgie esthétique des paupières pour les personnes ayant les yeux bridés. Pleins feux sur cette pratique de plus en plus tendance en orient.

L’occidentalisation des paupières: de quoi s’agit-il ?

L’occidentalisation des paupières est une pratique chirurgicale ayant pour objectif principal de donner un regard plutôt caucasien aux asiatiques. Il s’agit d’une variante de la blépharoplastie portant essentiellement sur la chirurgie des paupières supérieures. Les femmes asiatiques sont très nombreuses à recourir à cette technique actuellement.

Malgré la demande des clients, le chirurgien est le seul à même de donner le feu vert pour l’opération. En effet, divers critères tels que l’âge ou la maturation de la peau sont à considérer avant une blépharoplastie des paupières supérieures. Le médecin va alors poser beaucoup de questions à son patient afin de connaître ses antécédents pathologiques. Il procédera également à un examen approfondi des yeux avant de prendre une décision.

L’occidentalisation des paupières: déroulement de la séance

La blépharoplastie asiatique se déroule en ambulatoire sous anesthésie locale. Le produit utilisé est généralement la Xylocaïne. Le praticien crée un pli palpébral sur chaque paupière supérieure du sujet. Il s’attèle également à retoucher le contour des yeux de manière à leur donner un aspect plus arrondi. L’intervention dure 1 heure et demie au maximum.

Après l’intervention, le praticien place des compresses glacées au niveau des paupières pour faire disparaître rapidement les œdèmes et ecchymoses. Un repos de 10 jours est nécessaire afin que le patient récupère et retrouve sa fonction visuelle normale. Les points de suture sont enlevés après quatre ou cinq jours. Les cicatrices sont cachées dans les plis palpébraux nouvellement créés. Les résultats sont visibles après deux mois et sont définitifs au bout de six mois. Un suivi médical régulier est nécessaire au moins durant les trois premiers mois après l’opération.

Partager cet article