Le « baby cheek », pour remodeler le visage

Le baby cheek représente la solution idéale pour remédier à certaines imperfections du visage sans passer sur la table d’opération chirurgicale.

Le baby cheek, pour rehausser les pommettes

La peau perd de son élasticité au fil du temps. Les creux se forment souvent au niveau des joues et altèrent les traits du visage. Le baby cheek demeure une méthode employée afin de rehausser les pommettes et de retendre la peau de la figure. Cette technique d’injection hydrate également la peau asséchée. Le produit le plus fréquemment utilisé est l’acide hyaluronique, plus efficace et moins dangereux. Le baby cheek reste une méthode de plus en plus diffusée en France. Dans certains pays, il fait partie des méthodes classiques de rajeunissement.

Le baby cheek est résorbable et se dissout après quelque temps. Il se réinjecte et s’élimine aisément selon l’attente de la patiente. La zone à traiter pour réhausser les pommettes se situe au niveau du creux des joues et s’étend jusqu’aux cernes. Le résultat final parait immédiatement après l’opération et les corrections peuvent s’opérer quelques jours après l’intervention. Le visage apparait plus détendu et rajeunit. L’opération est pratiquée par des professionnels au sein de cliniques ou de cabinets médicaux.

Le déroulement d’une séance de baby cheek

Une séance de remodelage oscille entre 30 minutes et une heure, selon l’étendue de la zone à traiter et l’état de l’affaissement cutané. L’acide hyaluronique se dissout à l’issue d’une période de 8 mois à un an. Une réinjection régulière reste par conséquent de mise. L’opération s’effectue sous anesthésie locale. Les œdèmes et les sensations d’étirement de la peau disparaissent après quelques jours. Aucun arrêt de travail n’est requis parce que le baby cheek ne présente pas de risque d’allergie ni d’éventuelles incommodités. La patiente peut ainsi reprendre ses activités quotidiennes après l’opération.

Une consultation médicale au préalable est fortement recommandée avant une première intervention. La lipostructure constitue également une autre alternative à l’injection d’acide hyaluronique. Certains médecins optent pour la graisse prélevée sur le sujet afin de rehausser les pommettes. Ce cas se présente lorsque l’affaissement cutané apparait important. Cela dépend également de la forme du visage de la patiente. Enfin, le baby cheek ne comble pas les sillons et les rides du visage.

Partager cet article