L’injection de collagène dans le derme : une solution anti-rides efficace

Les rides sont de nature à mettre de l’ombre au quotidien, surtout quand elles apparaissent de manière précoce. Comment y remédier ?

L’injection de collagène dans le derme: la méthode

Le collagène est une protéine fibreuse produite par l’organisme. Les fibres de collagène confèrent tension et élasticité à la peau et la protège des types d’affaissements éventuels. A mesure que nous prenons de l’âge, la production de fibres de collagène par l’organisme devient de plus en plus dérisoire. Cette défaillance entraîne l’apparition des rides, signes manifestes du vieillissement de la peau.

Pour y remédier, les chirurgiens esthétiques ont eu l’idée brillante d’utiliser des produits à base de collagène pour combattre le vieillissement de la peau. Pour faire disparaître les rides et les ridules, le chirurgien injecte du collagène dans le derme du sujet à l’aide d’une fine aiguille. Actuellement, l’injection de collagène ne nécessite plus un test d’allergie préalable car le collagène utilisé est désormais d’origine humaine ou porcine et non bovine. Une séance dure en moyenne 30 minutes et se fait sous anesthésie locale. Pour un traitement efficace, deux séances d’injection espacées de deux semaines au minimum sont nécessaires.

L’injection de collagène dans le derme: résultats et contre-indications

L’injection de collagène dans le derme permet de faire disparaître de façon efficace les rides et ridules du visage. Elle permet aussi de combattre l’amincissement du derme et, au besoin, rendre plus visible le contour des lèvres pour un effet « lèvres d’Angelina Jolie ». Gonflements et douleurs peuvent apparaître quelques heures après la séance. Pour y remédier, le chirurgien n’oubliera pas de vous prescrire une pommade analgésique et anti-hématome.

Abstraction faite des bleus, douleurs et hématomes, les résultats après séance sont quasiment immédiats. L’injection de collagène est fortement déconseillée aux femmes enceintes ou en phase d’allaitement. En effet, le produit risque de nuire au fœtus ou au bébé. Par ailleurs, le soleil est à éviter, au moins quatre semaines après l’intervention. Enfin, pour éviter les dérives fâcheuses et traumatisantes, l’injection de collagène doit toujours se faire par un chirurgien esthétique confirmé.

Partager cet article