3 techniques chirurgicales pour avoir de beaux seins

Parce que les seins sont gages de féminité et de sensualité, beaucoup de femmes décident de passer par le bistouri pour avoir une poitrine généreuse. Voici les 3 techniques les plus utilisées pour un résultat optimal.

La plastie mammaire pour repulper ses seins

La plastie mammaire fait partie des techniques de chirurgie de référence qui permettent d’augmenter le volume des seins ou de les regalber. S’ils sont trop lourds, l’intervention consiste à en retirer une certaine quantité. Si les seins sont tombants ou aplatis, il suffit de les remodeler en ajoutant des prothèses mammaires en gel de silicone cohésif qui donne un effet naturel. L’opération se déroule sous anesthésie générale avec une durée d’hospitalisation de deux à trois jours. Après l’intervention, il est conseillé de ne pas effectuer de mouvements amples des bras. Cette opération permet donc de corriger le volume et la forme des seins pour être en harmonie avec le reste du corps.

Le lipomodelage ou une injection de graisse

Le lipomodelage consiste à prélever de la graisse au niveau de certaines parties du corps comme les cuisses, le ventre ou les fesses et de la réinjecter au niveau des seins pour leur donner plus de volume. Pour pouvoir bénéficier d’un lipomodelage, il faut que les patientes disposent de bonnes ressources en cellules adipeuses. Cette technique permet d’obtenir un volume modéré des seins surtout pour les femmes ayant suivi un régime, celles qui ont accouché ou qui allaitent. Il est important de ne pas confondre lipomodelage et techniques d’implants mammaires. Le premier ne permet d’atteindre qu’un volume limité et ne donne pas les mêmes résultats que les implants mammaires. Mais il présente un double avantage en éliminant les surcharges de graisses dans certaines parties du corps.

L’injection de macrolane, une intervention sans bistouri

Le macrolane est un acide hyaluronique, dont l’injection s’effectue après avoir réalisé une petite incision de 2 à 3 mm au niveau du sillon sous-mammaire. Le macrolane est injecté à l’aide d’une fine canule entre la glande mammaire et le muscle. Elle peut être effectuée sous anesthésie générale ou locale. Cet acide ressemble à une pâte à modeler ce qui permet aux chirurgiens de faire du sur-mesure et de donner un résultat précis en fonction de la demande de la patiente. Avec le macrolane, les seins trop petits augmentent de volume et changent de forme en étant plus arrondis et plus projetés en avant. Cette injection est également utilisée pour rectifier une asymétrie ou corriger une ptose. Ce type d’intervention est idéale pour les femmes ne souhaitant pas avoir recours aux prothèses.

Partager cet article