Le traitement au laser IPL pour effacer les taches pigmentaires !

Les taches pigmentaires peuvent parfois gêner les personnes qui en sont victimes. Pour les aider, la chirurgie esthétique propose le traitement au laser. Les détails de cette technique.

Le traitement au laser IPL contre les taches pigmentaires

Les taches pigmentaires apparaissent généralement après une surexposition au soleil. Elles affectent particulièrement les personnes présentant une peau sensible si toutefois ces dernières n’utilisent aucun écran solaire pour se protéger des rayons UVB et UVA. Il est très difficile d’ôter les taches pigmentaires. Une des rares solutions efficaces contre ce phénomène est le traitement au laser IPL. Ce dernier va gommer entièrement le pigment brun qui se situe dans les cellules cutanées afin de redonner au visage une couleur normale.

Les taches pigmentaires peuvent atteindre le visage, le cou, les mains ou bien le décolleté. Toutes ces zones de la figure peuvent être traitées par le laser IPL. Deux sortes de taches pigmentaires existent: les taches de rousseur, aussi appelées éphélides, concernent surtout les peaux claires; et les taches brunes, nommées lentigo, qui apparaissent au fur et à mesure du vieillissement. Pour prévenir ces taches désagréables, une bonne protection contre les rayons du soleil s’impose, surtout en été.

Le déroulement d’une séance de traitement au laser IPL

Le traitement au laser IPL ou Intense Pulsed Light consiste à estomper progressivement les taches. Une séance dure en moyenne 15 minutes, elle s’avère totalement indolore. 3 à 4 séances demeurent nécessaires dans le but de traiter les taches à la racine. Avant de pratiquer une séance d’IPL Laser, le chirurgien étudie le cas de la peau et calcule la quantité de laser qu’il diffusera sur la peau. Il interroge le patient quant à ses allergies et à la nature de sa peau.

La séance ne peut être pratiquée qu’à partir de 3 à 4 semaines après le bronzage. Le patient s’allonge et le chirurgien diffuse le laser IPL à l’aide d’une machine adaptée. Le rayon du laser va absorber les pigments et détruire la mélamine. Pointilleuse, cette méthode ne présente pas de risque d’effleurer d’autres zones du visage. Le traitement au laser IPL aspire à davantage d’efficacité au regard des autres méthodes, comme le peeling, l’abrasion, l’azote liquide, etc. Après la séance au laser, il est strictement interdit de s’exposer au soleil. Le chirurgien préconise l’application d’une crème hydratante et d’un écran solaire pendant 2 à 3 mois afin d’éviter définitivement les récidives.

Partager cet article