Rajeunissement du vagin, découvrez la vaginoplastie

La vaginoplastie est actuellement une intervention courante en chirurgie esthétique intime. Comment ça marche ?

Vaginoplastie, pour un parfait remodelage de votre vagin

En chirurgie esthétique, le terme vaginoplastie renvoie à deux interventions chirurgicales très différentes: l’opération de rajeunissement du vagin et la transformation du pénis en vagin. Nous allons uniquement parler du premier cas. Intervention très connue en chirurgie plastique, la vaginoplastie rajeunissante est parfaite pour renforcer les muscles après un accouchement et pour corriger un phénomène de vieillissement avancé. Dans les deux cas, le vagin perd sa morphologie normale et gagne en diamètre (distension musculaire au niveau du vagin). Outre la gène, ceci représente un véritable fardeau pour la femme. En effet, ce phénomène est à l’origine du manque de sensibilité lors des rapports sexuels.

Ce problème rend aussi les muscles du vagin moins toniques. Cette perte de tonicité est surtout due à une faiblesse des muscles situés au niveau du périnée. Les muscles se relâchent et ne peuvent plus assumer leur fonction de soutien entraînant ainsi la descente du vagin, de l’utérus et de la vessie. Si autrefois ces phénomènes représentaient une fatalité pour les femmes, tel n’est plus le cas aujourd’hui. Grâce à l’avancée de la chirurgie esthétique, une simple correction en vaginoplastie permet de mettre un terme à tous les désagréments liés au relâchement des muscles du vagin. En plus de son objectif esthétique, cette opération a également comme but de vous faire retrouver les véritables sensations d’excitation et de plaisir en faisant l’amour.

La vaginoplastie en pratique

Concrètement, la vaginoplastie consiste en un rétrécissement du diamètre du vagin. Cette diminution de l’orifice est effectuée sur la partie interne et externe du vagin. Elle est ensuite suivie d’une rétention et d’une fortification des muscles vaginaux et des zones situées aux alentours du périnée. Solution miracle, cette correction favorise l’intensité des frictions à l’origine de l’excitation, du plaisir et bien sûr de l’orgasme. Malgré cette action bienfaisante au niveau sensation, cette intervention est inutile pour le traitement des troubles libidinaux et de l’absence d’orgasme.

Efficace et performante, la correction obtenue en vaginoplastie est durable. Cette intervention ne constitue en aucun cas un obstacle pour un futur accouchement par voie normale. La reprise des activités après une vaginoplastie peut se faire après un repos général de 3 à quatre jours en fonction de la résistance physique de la patiente. Pour les rapports sexuels, une période d’abstinence est obligatoire durant les six semaines suivant l’opération. Une application à la lettre des prescriptions de votre chirurgien vous permettra également d’éviter les éventuels risques post-opératoires liés à la vaginoplatie.

Partager cet article